Entretien avec Nizar Baraka, président du Conseil économique social et environnemental (CESE)

06 Décembre 2016
1092
Source : YouTube

M. Baraka président du Comité scientifique de la Cop22 est revenu sur l’importance et les enjeux de cette COP, soulignant le rôle du comité scientifique qu’il préside pour le réussir. « Qu’on parle de la COP de l’Action, il s’agit de s’inscrire véritablement dans un logique d’implémentation de l’accord de Paris entré en vigueur le 4 novembre 2016. Un accord qui reste inapplicable, tel qu’il est, en l’absence de décrets d’application », souligne-t-il. Et d’ajouter qu’il est important d’accompagner cette vision par des initiatives portées par un certain nombre d’acteurs non-étatiques. C’est dans ce cadre que la Commission scientifique a travaillé sur deux volets : accompagner l’équipe de négociation et accompagner les initiatives. Le responsable a également indiqué qu’à travers cette COP, le Maroc a réussi de briser un mur, celui qui sépare les décideurs, la communauté scientifique et les entreprise. Le point.


E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
24 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés