Prix à la consommation

Casablanca - Meknès - Tanger, les trois villes marocaines les plus chères

H.E.M,LE MATIN
21 Avril 2017
Consommation.jpg

Après avoir démarré l'année sur une hausse de 2,1% en janvier, puis de 1,9% sur les deux premiers mois, l'indice des prix à la consommation (IPC) a bouclé le trimestre sur une augmentation annuelle de 1,3%. Les produits alimentaires ont moins flambé (+0,9%) que les non-alimentaires (+1,7%).

Depuis le début de l'année, la ville de Casablanca reste la ville la plus chère avec un IPC de 120 contre 117,3 pour la moyenne nationale, devant Meknès (119,8) et Tanger (119,1). Pourtant, ce n'est pas dans ces villes que la ménagère a le plus fait les frais de l'inflation. C'est à Tétouan et Beni-Mellal que les prix se sont le plus emballés avec une hausse de 2% chacune. A Marrakech et Laâyoune, les consommateurs ont également eu droit à une hausse des prix significative, soit 1,9%.
En revanche, à Safi, c'était l'accalmie. L'IPC n' y a augmenté que de 0,5%, atteignant 111,4. Soit le plus bas niveau enregistré au terme du trimestre.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Avril 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés