L’imam souligne que l’une des manifestations de la foi est de reconnaîtreque le Très-Haut est au fait de tous les actes et comportements des êtres humains

Amir Al Mouminine accomplit la prière du vendredi à la mosquée Moulay Idriss 1er à Casablanca

,LE MATIN
07 Avril 2017
SMRoi-Priere070417.jpg

S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Hassan II de Casablanca.

Dès l'entame de son prêche, le prédicateur a affirmé qu’il est du devoir des Oulémas, en enseignant les fondements de la religion lors de prêches et à différentes occasions, de faire valoir les vertus de l'Islam et les valeurs morales de la religion.

Des valeurs et une éthique qui, lorsqu'elles sont scrupuleusement suivies, traceront le chemin de la bonne conduite dans tous les domaines, engendreront les bienfaits et la prospérité et épargneront aux sociétés islamiques nombre de déviations et de maux, a souligné l’Imam.

Les Oulémas sont donc tenus de veiller à rappeler à tout moment les vertus et valeurs de l’Islam, basées sur les préceptes de la religion fondés sur le repentir et la rétribution du bien et la récompense dans l’au-delà, a-t-il fait valoir, affirmant que c’est cela qui caractérise la conception des valeurs en Islam.

Les valeurs islamiques englobent tous les aspects de la vie de l’Homme qu’il s’agisse de sa relation avec son Créateur, avec autrui et envers lui-même, a indiqué le prédicateur précisant que ces valeurs régissent les règles de conduite et de comportement au sein de la famille et de la société, avant de toucher le voisinage proche et lointain, le voisin musulman et non-musulman pour s’étendre à toutes les sociétés humaines.

L’une des valeurs suprêmes instituées par l’Islam est l’organisation de la relation entre la famille et la société sur la base du respect dû aux adultes, l’éducation des enfants aux valeurs dont l’obéissance aux parents et le bon comportement envers eux, a encore expliqué l’Imam.

L’Islam recommande aussi d’éviter tout ce qui pourrait nuire aux relations sociales notamment la médisance, l’hypocrisie, l’injustice, l’arrogance et la rupture des liens familiaux, a-t-il fait observer ajoutant que ces recommandations sont de nature à raffermir les liens sociaux qui puisent leur fondement de la sainte religion qui en fait une force motrice pour le bienfait et un rempart contre le mal.

Pour ce faire, a dit le Prédicateur, la religion musulmane a institué des règles puisées de la Chariaa pour chaque aspect de la vie du musulman définissant son propre comportement et celui envers autrui et son entourage, ainsi que les lignes de conduite fondées sur les principes et la vertu dont l’usage à bon escient lui profitera ici-bas et dans l’au-delà. D’où, l’importance cruciale d’éduquer les générations qui se succèdent à ces valeurs afin de les enraciner dans leurs comportements, a-t-il indiqué.

Au terme de son prêche, le prédicateur a imploré le Tout-Puissant d'accorder soutien et assistance à S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de combler le Souverain en les personnes de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille royale.

L’imam a également élevé des prières au Tout-Puissant d’entourer de Sa sainte miséricorde feu S.M. Mohammed V et feu S.M. Hassan II et de Les accueillir dans Son vaste paradis.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
02 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés