L'innovation et le la révolution numérique au Maroc et en France au coeur d'une rencontre à Paris

,MAP, LE MATIN
10 Mai 2017
innovation.jpg

Cette rencontre a été animée par Jean Hervé Lorenzi, Président du Cercle des Economistes et Mamoune Bouhdoud, ancien ministre délégué chargé des Petites Entreprises et de l’intégration du Secteur informel.

L'innovation et la révolution numérique au Maroc et en France ont été au centre d'un rencontre organisée mardi soir dans la capitale française, à l'initiative de l'ambassade du Royaume à Paris et du cercle des économistes français.

Initiée sous le thème : «L'Innovation, clef du développement. Regards croisés franco-marocains», cette rencontre a été l'occasion d'aborder les expériences des ces deux pays dans ces domaines devenus aujourd'hui prioritaires pour la réalisation de la croissance et du développement économique, ainsi que de mettre en exergue les avancées réalisées par chacun des deux pays grâce à la révolution numérique.

A cet égard, les participants ont évoqué les stratégies mises en place par les gouvernements des deux pays en vue d'augmenter la part du numérique dans l'économie, dont le plan 2020 mis en place au Maroc qui reflète la prise de conscience des pouvoirs publics de l'importance de l'innovation numérique pour la diversification et le développement de l'économie.

La révolution digitale transforme radicalement l'économie, ont-ils expliqué, relevant son importance pour une économie aussi diversifiée que l'économie marocaine.

Ils ont aussi abordé la place qu'occupe la révolution numérique et l'innovation dans différents secteurs de l'économie marocaine dont l'industrie et l'agriculture et les énergies renouvelables comme en témoigne notamment le plan d'accélération industrielle qui vise à augmenter la part de l'industrie dans le PIB et à créer davantage de postes d'emploi.

Les participants ont d'autre part insisté sur la nécessité pour les PME d'être en phase avec la révolution numérique pour pouvoir se positionner sur le marché international, soulignant l'opportunité qu'offre le Maroc dans ce domaine en tant que hub africain et un carrefour entre l'Europe et l'Afrique.

Cette rencontre a été animée par Jean Hervé Lorenzi, Président du Cercle des Economistes et Mamoune Bouhdoud, ancien ministre délégué chargé des Petites Entreprises et de l’intégration du Secteur informel.

Elle a été aussi marquée par les témoignages de chefs d'entreprise sur leurs expériences en matière d'innovation.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés