Temps forts : Les extraits les plus marquants des interventions à la conférence

Bouchra Benhida, professeur chercheur en Géopolitique

,LE MATIN
28 Juillet 2016
Benhida.jpg

«Je souhaite faire un retour en arrière pour rappeler l’importance que revêt le continent africain pour le développement. Plusieurs cabinets internationaux tels que McKinsey, Ernest and Young et Goldman Sachs, ont publié plusieurs rapports pour dire que l’Afrique est un gisement d’opportunités et que c’est la nouvelle frontière de la croissance. Bien avant, la vision de S.M. le Roi était claire envers le continent. Une vision mise en valeur lors du discours royal d’Abidjan. (…) On constate donc que dans les principaux discours de S.M. le Roi où il parle de diversification des partenaires économiques, il y a toujours un lien avec le co-développement et des partenariats solidaires. Les fondamentaux de la vision royale quant à la diversification des partenariats comme multiplicateur des opportunités de co-développement sont basés sur un triple objectifs : la co-création, le co-développement et la co-émergence. (…) La vision royale est loin de toute tectonique stratégique dans le sens où elle se base sur deux principales règles : la profondeur de champ qui signifie que tout projet correctement construit se doit de répondre aux attentes des peuples africains et que le Maroc est clair, honnête et précis dans sa vision. La règle de la pertinence est basée sur une très bonne connaissance des partenaires du fait des relations séculaires, sur des accords structurants dans de nombreux domaines vitaux et sur une gestion structurelle et non évènementielle des crises que connait le continent».





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
13 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés