Éducation spécifique

L’école accueille dix fois plus d’enfants en situation de handicap

Priscilla Maingre,LE MATIN
26 September 2016 - 12:43
Handicap.jpg

Bien que du chemin reste encore à faire, les différents efforts consentis par le Royaume depuis le début des années 90 pour l’intégration des personnes à besoins spécifiques dans le système éducatif semblent avoir porté leurs fruits, puisque le nombre d’enfants en situation de handicap scolarisés ne cesse d’augmenter.

Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle l’affirme : des progrès notables ont été réalisés lors de la dernière décennie. «Il y a dix ans, on pouvait compter à peine une trentaine de classes intégrées. Aujourd’hui, il existe plus de 600 classes intégrées dans les écoles primaires. Sans compter les milliers d’élèves à besoins spécifiques dans les classes ordinaires». Selon la même source, le nombre d’enfants handicapés scolarisés a été multiplié par près de 10 entre 2001-2002 (600 élèves) et 2012-2013 (560 classes intégrées accueillant 6.000 élèves). Plus récemment, une enquête nationale sur le handicap a été menée en 2014 par le ministère de la Solidarité et le Haut-Commissariat au Plan et a révélé que le taux national de scolarisation des PSH (personnes en situation de handicap) âgées de 6 à 17 ans est de 41,8%.

Des progrès qui ont pu être réalisés grâce aux efforts consentis par le Royaume. En effet, l’enjeu de l’accès à une éducation de qualité est un défi majeur pour le Maroc, qui a mené de nombreuses réformes et stratégies ces dernières années. Ainsi en 1993, le Maroc ratifiait la Convention internationale sur les droits de l’enfant, texte qui consacre ses articles 23, 28, 29 aux droits à l’éducation des enfants handicapés.

La Charte nationale d’éducation et de formation, élaborée en 2001, principale réforme mise en place dans la cadre de la décennie, prône l’égalité des chances en tant que principe directeur de la réforme du système d’éducation et de formation. Ainsi, tout enfant doit pouvoir trouver une place à l’école. La Charte recommande notamment : «Les autorités de l’éducation-formation veilleront, dès à présent, et sur toute la décennie nationale, à doter les établissements des commodités de circulation des locaux, des programmes et de l’encadrement adaptés à la situation de ces personnes, de façon à faciliter leur intégration dans la vie scolaire et, ultérieurement, dans la vie active». La réussite scolaire doit concerner tous les élèves, quelles que soient leurs spécificités. Toutefois, l’application de la Charte de l’éducation est loin d’être effective sur le terrain.

En 2009, le Royaume ratifie la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, qui consacre, dans son article 24, le droit à l’éducation des personnes en situation de handicap, à tous les niveaux d’enseignement, du préscolaire à l’université. De manière générale, la Convention encourage la mise en place de systèmes d’éducation inclusifs où les enfants en situation de handicap sont scolarisés et intégrés en milieu scolaire ordinaire et non dans des institutions spécialisées. Ceci ne signifie pas pour autant l’abandon des structures spécifiques, mais ces structures doivent être ouvertes sur leur environnement et doivent favoriser le passage à l’école ordinaire dès que cela est possible.

Le Plan d’urgence de l’éducation 2009-2012 mis en place par le ministère de l’Éducation prévoyait notamment la création de 800 classes intégrées en primaire pour les enfants handicapés, l’aménagement des classes ordinaires pour en permettre l'accès aux enfants handicapés et la formation des enseignants à travers l’intégration d’un module pédagogique spécifique dans leur cursus de formation. Par la suite, une nouvelle vision stratégique 2015-2030 a été adoptée par le Conseil supérieur de l’éducation, la formation et la recherche scientifique. Le ministère de l’Éducation nationale décline cette vision stratégique en une série de projets qui n’est cependant pas encore mise en route.

Cette année, la loi-cadre 97-13 relative à la protection et à la promotion des droits des PSH et leur promotion a été publiée au Bulletin officiel le 19 mai. Cette loi renforce le droit à l’éducation des enfants handicapés en intégrant de nouveaux concepts de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, notamment les aménagements raisonnables, et stipule la création des commissions régionales dont les missions seront détaillées par voie réglementaire.

Enfin, début août, un partenariat en faveur de l’accès à l’éducation des personnes en situation de handicap a été signé par la ministre de Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et la ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Jamila El Moussali. Cette convention prévoit notamment la mise en place de filières de formation dans les domaines liés au handicap (langue des signes, gestion des institutions sociales des personnes en situation de handicap, éducation spéciale et accompagnement social…), l'examen de la possibilité de l'élaboration d'un programme pour dresser un état des lieux des acquis des employés sociaux dans ce domaine, l'encouragement de la création d'une chaire universitaire spécifique aux questions du handicap, outre la promotion de la recherche scientifique dans les différents domaines liés au handicap. À cette occasion, le ministère a indiqué qu’il ne ménagerait aucun effort pour encourager les universités à créer et développer des unités administratives intégrées chargées de l’accueil, de l'orientation, et de l'accompagnement des étudiants en situation de handicap (inscription facilitée, transport, accès prioritaire au logement universitaire pour les étudiants handicapés issus de milieux défavorisés, conditions d’examens et concours adapté…).







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés