Marrakech

La Faculté Semlalia organise son deuxième Forum de la recherche scientifique

,LE MATIN
23 Octobre 2016
La-Faculte-Semlalia.jpg Le Forum a offert l’opportunité d’engager des discussions avec une importante délégation pluridisciplinaire de King’s College of London.

La Faculté des Sciences Semlalia, relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM), a organisé, du 20 au 22 octobre, son deuxième forum de la recherche scientifique sous le signe «Recherche scientifique au service du développement durable».

La manifestation scientifique de la Faculté des Sciences Semlalia, tenue sous un thème qui se veut fédérateur autour de l’événement planétaire qu’est la COP 22, a été l’occasion pour les enseignants-chercheurs et les doctorants de l’établissement d’échanger leur savoir-faire, de faire le point sur l’état de la recherche dans leurs structures et de partager leurs expériences en matière de recherche scientifique. En plus d’être un espace convivial, le forum, qui s’insère dans le cadre de la mobilisation pour la COP 22, se veut une plateforme pour encourager cet esprit de pluridisciplinarité et une tribune pour quelque 200 doctorants de discuter de leurs travaux de recherche devant des seniors et des étudiants chercheurs dans l’optique de créer une interaction entre les différentes disciplines, a confié au journal «Le Matin» le doyen de la Faculté, Hassan Hbid.

Le Comité d’organisation a choisi cette année de s’ouvrir sur le milieu de la recherche-développement en invitant d’éminents chercheurs exerçant dans des organismes de recherche publics ou privés pour animer des conférences, tels Managem, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et l’Institut national de recherche halieutique, a-t-il fait observer. Et d’ajouter que cette édition a offert, par ailleurs, l’opportunité d’engager des discussions avec une importante délégation pluridisciplinaire de King’s College of London, en visite à Marrakech, sur les moyens à même d’instaurer une collaboration et de tirer profit de la longue et riche expérience de ce prestigieux établissement d’enseignement supérieur relevant du réseau de l’Université de Londres.

À travers cette collaboration, la Faculté des Sciences Semlalia entend bénéficier de l’expérience de King’s College of London en matière notamment de transfert de savoir-faire et de développement de la pluridisciplinarité, a fait remarquer M. Hbid. Dans le même ordre d’idées, le Pr Charles Wolfe, chef du département Santé publique au King’s College, a estimé que plusieurs opportunités de collaboration s’offrent aux deux parties pour développer la recherche scientifique à travers notamment un programme d’échange d’enseignants-chercheurs, de doctorants et d’étudiants. Dans ce contexte, il a fait savoir que la recherche de fonds est en cours pour la mise en œuvre de ce programme qui comporte aussi l’organisation conjointe de séminaires multidisciplinaires.

Le programme concocté pour cette deuxième édition a comporté, entre autres, des conférences, des sessions de communications orales, des tables rondes et des sessions posters. Le forum a été marqué par la remise de plusieurs prix en vue d’encourager les doctorants et les structures de recherche à mieux communiquer. C’est ainsi que des prix ont été attribués aux meilleurs posters et communications orales.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
14 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés