Meryem Mawhoub, représentante de la jeunesse marocaine

,LE MATIN
27 Novembre 2016

La jeune Marrakchie Meryem Mawhoub a eu l’honneur de représenter la jeunesse marocaine lors de la cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la COP 22. La jeune élève de 16 ans nous livre son témoignage : «C'était à la fois très intéressant et très stressant. Intéressant en raison de l'importance de l'événement et stressant à cause du fait que j'étais sous les projecteurs et que j'avais peur de dire une bêtise.

Pour nous les jeunes, cette COP représente un espoir, non seulement pour la cause environnementale, mais aussi pour un monde où la voix de personnes de tous les âges, toutes les religions, les origines, tous les statuts sociaux et surtout toutes les opinions pourrait être entendue et respectée. Je tiens aussi à exprimer ma confiance en la communauté internationale pour sauver la planète, car j'ai pu témoigner des efforts faits par différents participants à cette COP, j'ai vu leur engagement et leur détermination à agir. Je suis sûre qu'ensemble, on peut y arriver. Comme le dit Paulo Coelho : “Lorsqu'on a un but dans la vie et qu'on essaye par tous les moyens d'y arriver, l'Univers tout entier se mobilise de sorte qu'on atteigne ce but”». 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
27 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés