Lutte contre le terrorisme

Un rôle indéniable pour le Maroc sous la conduite éclairée de S.M. le Roi

,LE MATIN
31 July 2016 - 14:07
Lutte-contre-le-terrorisme.jpg 15 mai 2015 : S.M. le Roi reçoit, à Casablanca, Abdellatif Hammouchi, que le Souverain a nommé directeur général de la sûreté nationale, tout en conservant son poste à la tête de la Direction générale de la surveillance du territoire.

Le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le rôle prépondérant du Maroc en matière de lutte mondiale contre le terrorisme sont indéniables, reconnus et salués par la communauté internationale.

Le Royaume joue désormais ce rôle pionnier grâce à la vision clairvoyante du Souverain qui intègre la dimension sociale et le volet développement, outre les composantes éducative et religieuse, avec le rôle majeur qui leur revient dans la diffusion de la culture de la tolérance et de la modération.
À cet égard, le Maroc a adopté une démarche globale, proactive et multidimensionnelle sur le plan politique, institutionnel, économique, social, culturel, éducatif, religieux et médiatique, visant la lutte contre l'extrémisme, la pauvreté, l'exclusion, la précarité et l’analphabétisme par le développement humain et le renforcement de l’État de droit.

En effet, le Maroc, qui souscrit intégralement à toutes les résolutions du Conseil de sécurité visant à faire échec à ce fléau, s’emploie par tous les moyens dont il dispose à assécher les terreaux du fanatisme et à extraire les racines du terrorisme.

En témoigne l’ensemble des projets structurants et de développement ainsi que les programmes de formation lancés par S.M. le Roi à travers le Royaume dans l’objectif de doter notamment les jeunes et les femmes d’une éducation ouverte et ancrée dans les valeurs et les référentiels authentiques de la société.

Dans les détails, il s’agit notamment de l’encadrement du champ religieux, la mise à niveau de la législation pénale, la lutte contre la précarité et l’exclusion sociale à travers l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le dispositif de sécurité renforcée Hadar. Cet engagement multidimensionnel du Maroc a été plus d’une fois salué par la communauté internationale, d’où l’élection du Royaume à la coprésidence du Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF), une importante plateforme qui rassemble nombre de pays de différentes régions du monde pour promouvoir la coopération multilatérale, en appui aux efforts de l'ONU pour le développement de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme.

Les résultats concrets de sa politique anticipative dans la lutte contre le terrorisme à travers le démantèlement de plusieurs filières de recrutement de jihadistes ou de cellules qui préparaient des actes terroristes font désormais du Maroc un partenaire sérieux et incontournable pour l’ensemble des pays de la région et du monde.

Pour preuve, le Royaume, seul pays de la région à avoir initié une vraie politique migratoire, entretient une coopération des plus exemplaires avec l’ensemble des partenaires et a permis de déjouer plusieurs projets d’attentats dans différents pays notamment européens. Demeurant convaincu que l'approche sécuritaire, qui est un élément indispensable de la lutte contre le terrorisme, ne pourrait à elle seule faire face de manière efficace à la montée de l'extrémisme et du terrorisme, le Maroc, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, reste intimement convaincu de l’importance de l'inclusion économique et sociale et de l’éducation religieuse et civique. De même, la coopération régionale et internationale à tous les niveaux est aussi d'une importance critique pour mener une action efficace contre le terrorisme et s'attaquer à ses causes profondes.







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés