Entretien avec Hassan Sayarh, directeur général & directeur des Études Groupe HEM

«86,5% des lauréats de HEM ont intégré le marché du travail»

Najat Mouhssine,LE MATIN
06 Juillet 2017
Groupe-HEM-b.jpg

HEM a donné naissance à plus de 4 400 diplômés avec un excellent taux d’insertion et une belle carrière professionnelle entamée ; comme elle vient d’être classée Business School privée N°1 au Maroc et voit ainsi sa position de leader à nouveau confirmée par le nouveau Baromètre Diorh – Campus Mag 2017. Hassan Sayarh, directeur général & directeur des Etudes Groupe HEM nous présente en détail les opportunités qu’offre l’Ecole à ses candidats.

Le Matin : Comment intégrer HEM ? Quel est le profil de vos étudiants ?
Hassan Sayarh : Le Programme Grande École de HEM est ouvert par voie de concours aux bacheliers, quel que soit leur type de Bac, âgés de 21 ans au maximum. Des concours d’accès parallèle sont également organisés dans des conditions bien précises et ce, pour accès direct en 2e, 3e et 4e année – Master 1. Les concours d’accès à HEM ont tous la même logique et comprennent 3 volets :
1. Étude du dossier sur la base des notes des dernières années réussies.
2. Épreuves écrites en des matières définies en fonction de l’accès (accès en 1re année ou autres accès parallèles)
3. Épreuves orales qui permettent de voir de près le profil du candidat et ses motivations, son expression orale et sa culture générale.
Les concours HEM sont identiques dans tous les Campus de HEM à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès et Oujda. Ils ont lieu simultanément et de la même manière dans chaque Campus en sessions et dates fixes.

Quel est, aujourd’hui, votre regard sur la dynamique du secteur de l’enseignement supérieur privé ?
L’offre dans le secteur de l’enseignement supérieur privé au Maroc est de plus en plus large. Les étudiants et leurs parents, qui sont à la recherche de la voie la plus sûre vers le marché de travail, se retrouvent face à une panoplie de formules et de programmes diplômants même avec de grandes «marques» d’institutions internationales...Mais les vraies questions qu’il faut se poser c’est à propos de la qualité de la formation, du sérieux et du professionnalisme de l’établissement, du résultat final post-parcours, à savoir le profil du lauréat, son insertion professionnelle et surtout son évolution de carrière.

Quelle position occupez-vous au sein de cette dynamique ?
HEM Business School a été fondée en 1988. Unique établissement d’enseignement marocain ayant IFC – Banque mondiale dans son capital, HEM capitalise 30 ans d’existence, de réalisations et d’expertise pédagogique.
• HEM propose un Programme Grande École bien pensé, dispensé par un corps professoral de haut niveau.
• HEM compte une palette riche de partenaires entreprises comme elle permet une belle ouverture à l’international à travers les nombreuses possibilités d’échanges d’étudiants et de professeurs.
• HEM a donné naissance à plus de 4.400 diplômés avec un excellent taux d’insertion et une belle carrière professionnelle entamée ; comme elle vient d’être classée Business School privée n° 1 au Maroc et voit ainsi sa position de leader à nouveau confirmée par le nouveau Baromètre Diorh – Campus Mag 2017.
Sans oublier son rôle citoyen assuré par excellence depuis des années et sur tout le Royaume aussi bien par sa Fondation que par le Cesem, son centre de recherche.
HEM a un état d’esprit unique et représente modestement un modèle pédagogique inimitable.

Quelles sont les opportunités d’embauche pour vos diplômés ?
À la sortie de chaque promotion, HEM mène annuellement une étude, sur des bases scientifiques, concernant l’insertion de ses lauréats dans le milieu professionnel. Le taux d’insertion des lauréats de HEM dépassent généralement les 80% dans les six mois qui suivent la
diplomation.
Ainsi, les résultats de l’étude sur l’insertion professionnelle des lauréats de la promotion 2015 de HEM montrent globalement que plus de 90% des lauréats se sont adressés au marché de l’emploi après la diplomation (le reste continue ses études ou n’enchaine pas sur une activité professionnelle pour des raisons
personnelles).
Parmi les lauréats qui se sont adressés
au marché de l’emploi :
• 86,5% ont intégré le marché du travail dans les 6 mois qui suivent la diplomation
• 57% ont intégré le marché du travail dans les 3 mois qui suivent la diplomation
• 13,5% ont intégré le marché du travail avant même l’obtention du diplôme (grâce au stage de fin d’études, entre autres).
Les secteurs qui ont recruté le plus ces lauréats sont :
• Banque-Finance : 18,5%
• Industrie : 15,2%
• Conseil : 13,8%
• Audit-Expertise Comptable-Fiscalité : 10,8%
• Autres Services : 9,2%
• Communication-Publicité : 6,2%
• Assurances : 4,6%
• Commerce-Distribution : 7,7%
• Informatique–Web–Multimédia : 4,6%
De plus en plus de lauréats de HEM font des carrières très intéressantes à l’international. Cette réalité sur nos diplômés représente une véritable reconnaissance du monde de l’entreprise pour le modèle pédagogique de HEM !

Quels sont vos projets à court, moyen et long termes ?
L’année universitaire 2017 – 2018 sera une année anniversaire pour HEM qui fêtera ses 30 ans d’existence.
Au-delà de ses activités habituelles, HEM programme, pour ses 30 ans, des activités couvrant 4 axes :
1.Renforcement du modèle pédagogique «Programme Grande Ecole» selon un référentiel de compétences propre à HEM s’appuyant sur le bilan du plan triennal 2015-2017 et privilégiant encore et toujours l’encadrement très rapproché, l’équilibre entre compétences managériales et développement personnel de l’étudiant.
2. Des activités de recherche spécifiques marquant le dixième anniversaire du Cesem, le centre de recherche de HEM.
3. Un programme particulier de conférences et de rencontres.
4. De nouvelles activités d’ouverture et d’épanouissement pour les jeunes du Maroc dans les 6 villes où HEM est implantée.
HEM publiera également courant la même année, les résultats d’une étude d’envergure réalisée par un cabinet externe sur la perception de l’enseignement supérieur en Management au Maroc et les exigences de l’entreprise.
Par ailleurs, HEM projette, d’une part, d’ouvrir d’autres campus dans d’autres villes, et d’autre part, développer sa filiale Med Métiers, L’Institut supérieur des métiers industriels, nouvellement créé à Tanger, pour former des cadres intermédiaires spécialisées notamment dans les métiers de l’Industrie et de la Logistique. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés