Entretien avec Majid Kaïssar El Ghaïb, président d'Enactus Morocco

«Le développement du leadership et de l’esprit entrepreneurial chez nos jeunes étudiants constitue l’essence même de nos valeurs»

Mounia Senhaji,LE MATIN
05 Juillet 2017

S’il y a au Maroc une initiative en faveur des jeunes qui soit au cœur de l’entrepreneuriat social et du développement durable, c’est bien Enactus. En encourageant la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat social chez les jeunes étudiants et en les accompagnant dans la réalisation de leurs projets solidaires, Enactus Maroc apporte son appui à la fois au développement sociétal du pays et à la croissance à long terme de l’entrepreneuriat au sein de notre économie. En exercice depuis 2003, Enactus Maroc a guidé à ce jour plus de 20.000 étudiants pour la mise en place d’une moyenne de 200 projets par an. Soutenu par des partenaires de poids et fort d’un réseau qui ne cesse de s’étoffer d’année en année, Enactus Maroc est devenu au fil des ans un espace où l’engagement citoyen se mêle avec harmonie à l’activité génératrice de revenus. «Les jeunes au Maroc ont des capacités et des talents indéniables, il suffit de leur créer un environnement propice pour qu’ils découvrent leur passion, de leur faire confiance et de les accompagner dans cette mission de changement positif», souligne Majid Kaïssar El Ghaïb, le porte-flambeau d'Enactus Morocco, qui nous livre dans cet entretien l’essentiel de cette belle initiative.

Le Matin : «Favoriser le progrès sociétal à travers l’action entrepreneuriale» est la mission qu'Enactus Maroc s’est assignée. Dites-nous-en plus...
Majid Kaïssar El Ghaïb : En effet, Enactus Morocco est une association qui a été créée au Maroc en 2003. Elle a pour principal objectif stratégique de créer un monde où les leaders des étudiants, les leaders du monde académique et les leaders du monde économique s’engagent dans l’action entrepreneuriale pour favoriser le progrès sociétal et façonner un Maroc meilleur et durable. C’est ainsi que notre mission s'articule autour de quatre axes majeurs :
• Favoriser l’engagement des étudiants et leur insertion professionnelle en les accompagnant dans la réalisation concrète de projets d’entrepreneuriat social.
• Faire émerger une nouvelle génération de dirigeants-entrepreneurs au service de la société.
• Permettre aux entreprises d’avoir un impact social important dans le cadre de la création de valeur partagée en matière de bien-être des populations avoisinantes, d'éducation, de protection de la nature et de développement individuel de ses salariés.
• Contribuer à apporter des réponses aux enjeux sociétaux actuels et améliorer les conditions de vie de populations dans le besoin.
Pour faire partie du programme Enactus, les étudiants créent ou rejoignent une équipe Enactus au sein de leur université ou grande école. Accompagnés par leurs conseillers pédagogiques, par Enactus Morocco et par des professionnels, les étudiants développent des projets d'entrepreneuriat social qui visent à améliorer les conditions de vie des communautés. C’est ainsi que, durant toute l'année, nos étudiants mettent au point des projets leur permettant de créer un impact sociétal concret et mesurable. Le point culminant du programme Enactus est la Compétition nationale annuelle, qui vise à valoriser les aptitudes entrepreneuriales de nos jeunes étudiants. Cet événement, dont la 14e édition a été organisée le 20 juin dernier à Casablanca – sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi
Mohammed VI – avec une présence massive de plus de 1.500 personnes, permet aux équipes de présenter les résultats et impacts de leurs projets devant un jury composé de dirigeants d’entreprises de haut calibre.
Cette année, nous avons pu mobiliser plus de 4.000 étudiants dans une centaine de campus universitaires à travers tout le pays. Nos étudiants ont pu mettre en œuvre plus de 200 projets d’entrepreneuriat social à travers 250.000 heures de volontariat pour toucher près de 200.000 bénéficiaires dans le besoin. Enfin, Enactus Morocco développe de plus en plus de programmes en partenariat avec des acteurs du monde des affaires et des acteurs gouvernementaux, consolidant ainsi les efforts de l’ensemble des acteurs pour un meilleur accompagnement des jeunes et un développement durable de notre pays.

Quels sont les différents programmes mis en place pour accompagner les étudiants pour la création d’entreprises ?
Tout d'abord, il y a le programme principal d'Enactus Morocco qui s’articule autour de formations, de séminaires et de compétitions. Il s'agit d'un programme complet d’accompagnement de près de ces étudiants. Cet accompagnement s’inscrit dans le processus de mise en place de projets innovants, répondant aux problématiques préalablement recensées de la communauté, sensibilisant ainsi les étudiants à l'importance de l’entrepreneuriat social comme facteur clé du développement socio-économique du Maroc. Enactus a également développé, en partenariat avec OCP Entrepreneurship Network de la Fondation OCP, le programme «Empact» comportant un programme d’accélération qui vise à accompagner les jeunes étudiants d’Enactus pour convertir leurs projets en véritables entreprises sociales, créatrices de valeur et d’emplois durables, tout en répondant aux principaux défis économiques et sociaux du pays. Son objectif est également de financer 60 Startups Enactus sur 3 ans pour faire croître leur business. Nous avons également collaboré avec d’autres partenaires pour encourager et accompagner les jeunes entrepreneurs sociaux, notamment
à travers :
• La compétition Samsung Solve for Tomorrow lancée par Samsung et Enactus Morocco, et qui a pour objectif de récompenser les meilleurs projets, alliant entrepreneuriat social, innovation et technologie. Ces solutions doivent répondre aux besoins sociaux les plus importants.
• En partenariat avec Unilever, Enactus Morocco organise la compétition Young Entrepreneurs Award de soutien aux jeunes entrepreneurs sociaux, afin de les aider à trouver des solutions qui s’alignent avec les Objectifs globaux du développement durable de l’ONU et renforcer les projets s’inscrivant dans la chaîne de valeur d’Unilever.
• Enfin, et c’est une fierté pour notre association, nous avons développé, avec l’appui de la Fondation Phosboucraa, le programme iBDA qui vise à développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes résidant à Laayoune et plus généralement dans les provinces du Sud, en créant des projets générateurs de revenus à fort impact économique, social et environnemental pour cette région.

Pouvez-vous nous présenter quelques exemples de réussite d’entreprises sociales créées grâce au soutien d’Enactus ?
Depuis son lancement en 2015, le programme d’accélération «Empact» accompagne près d’une trentaine de projets à fort impact pour les transformer en de réelles entreprises sociales. Je ne vous citerai que quatre d’entre elles  : Hydrobarley, Amendy Food, Educall et Shem’s For Lighting.

• Hydrobarley a vu le jour au sein de l’équipe Enactus Faculté des sciences de Rabat, pour se convertir en une entreprise gérée par son CEO Hanane Rifaï, lauréate du réseau Enactus et diplômée en sciences solaire et environnementale de l’Université Mohammed V de Rabat. L’entreprise produit et commercialise un fourrage 100% vert, frais et disponible durant toute l’année, à un prix trois fois moins cher que le fourrage ordinaire pour l’élevage intensif. Hydrobarley se base sur une technique hydroponique permettant d’importantes économies en eau, espace et temps. L’entreprise a été primée au Clean Tech Innovation Challenge Morocco avec un Prix de 10.000 dollars et au MassChallenge à Boston.

• Amendy Foods est une entreprise sociale de production, transformation et commercialisation de produits agricoles de haute valeur ajoutée. L’entreprise produit des graines 100% bio, sans intrants chimiques, dont le quinoa, l’avoine et le soja, avec une micro-irrigation pour réduire l’apport en eau. Les graines de quinoa sont une excellente alternative qui, avec seulement 50 g par jour, vous apportera l'essentiel en protéines, surtout en acides aminés essentiels, fer, calcium... ainsi que les fibres pour une bonne digestion. Ce produit est issu d'une agriculture durable qui respecte le consommateur, l'environnement ainsi que l'agriculteur. Le quinoa produit vient remplacer le quinoa importé à des prix compétitifs.

• Educall, une entreprise sociale qui œuvre pour une éducation meilleure au Maroc, en développant des programmes de support scolaire ludiques et axés sur les nouvelles technologies, ainsi que des programmes d'activités parascolaires qui renforcent les soft skills essentiels à l'épanouissement de l'enfant et de l'adolescent. Educall est la première startup Enactus lauréate du Réseau Entreprendre Maroc, avec un prêt de 150.000 DH et 3 ans de mentoring. Le premier centre éducatif et culturel Educall se situe à Rabat. D'autres centres verront le jour dans d'autres villes marocaines.

• Shem’s For Lighting, née à l’ENSET (École normale supérieure de l'enseignement technique) Mohammedia, produit et commercialise des lampes solaires écologiques à base des bouteilles en plastique. L’entreprise a été distinguée à plusieurs reprises, notamment par le premier Prix au Dare2Pitch.
Ces entreprises, et bien d’autres, ont réussi à créer et à maintenir des emplois au niveau local et aspirent à élargir leur impact aux niveaux national et international.

Quel est votre message pour les jeunes et les porteurs de projets ?
Le développement du leadership et de l’esprit entrepreneurial chez nos jeunes étudiants constitue l’essence même de nos valeurs, nous permettant ainsi de promouvoir une génération de leaders innovants, éthiques et socialement responsables. C’est ainsi que nous contribuons à la résolution de certains grands défis de développement durable tels que ceux liés à l’emploi, au développement humain et à la protection de l’environnement. Les jeunes au Maroc ont des capacités et des talents indéniables, il suffit de leur créer un environnement propice pour qu’ils découvrent leur passion, de leur faire confiance et de les accompagner dans cette mission de changement positif. Je les invite donc à venir rejoindre Enactus Morocco pour résoudre ensemble les problèmes sociétaux du Maroc. Non seulement ils pourront relever ces défis, mais ils créeront des opportunités d’affaires et d’emploi pour eux-mêmes et pour d’autres personnes dans le besoin. n
Propos recueillis par Mounia Senhaji





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés