Cinéma

«Une vie mineure» de Simohammed Fettaka à Marrakech

,LE MATIN
19 Avril 2017
Une-vie-mineure.jpg

«Une vie mineure» de Simohammed Fettaka sera projeté le 21 avril à 19 h au «18» à Marrakech. Ce film relate l’histoire d’un jeune écrivain en quête de reconnaissance. Venu pour enseigner la langue arabe aux enfants d’une famille bordelaise, ses aspirations sont brouillées au moment où il fait une curieuse découverte au bord de la Garonne. Sous le regard lointain d’un homme mystérieux et reclus, le personnage s’égare alors dans une série de visions étranges et aliénantes. Il s’engage dans une quête poétique et existentielle qui le conduit systématiquement vers les eaux du fleuve, jusqu’à la submersion. Après à la projection du film, plusieurs autres courts métrages de Simohammed Fettaka seront projetés à plusieurs endroits dans le «18».

Artiste multidisciplinaire, il s’est formé à Tanger puis à l’Université d’été de la Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son, Paris), après quoi il a produit des documentaires ainsi que des vidéos expérimentales. Il est le fondateur du Festival «Cinéma Nachia» à Tanger et a beaucoup collaboré avec la Cinémathèque de la ville. Il est aussi musicien et compositeur





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
14 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés