Vitrage automobile

1,2 milliard de DH pour une méga-usine à Kénitra

,LE MATIN
16 Mars 2017
Vitrage-automobile-b.jpg L'usine exportera les deux tiers de sa production et contribuera à l'intégration du système automobile, a souligné le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, lors de la cérémonie de pose de la première pierre.

AGC Automotive et Induver Morocco s'allient dans une méga usine pour vitrage automobile. L'unité industrielle nécessite un investissement de 1,2 milliard de DH et entrera en service dans deux ans.

La première pierre de la méga usine de verre automobile, AGC Automotive Induver Morocco, a été posée mercredi à Kénitra. Fruit de la joint-venture AGC automotive et Induver Morocco, l’unité industrielle, prévue sur une superficie de 12,5 ha, nécessitera un investissement global de 1,2 milliard de DH. Le projet doit générer quelque 600 emplois directs. L’usine, dont l'entrée en service est programmée pour 2019, permettra la production de 1,1 million de carsets par an. Elle générera en outre un chiffre d’affaires à l’export de 1 milliard de DH.
Spécialisée dans la production du verre trempé pour lunettes-arrières et vitres latérales ainsi que du verre feuilleté pour pare-brise, la plateforme «exportera les deux tiers de sa production et contribuera à l'intégration du système automobile», a souligné le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, lors de la cérémonie inaugurale.

À noter que la création de cette nouvelle plateforme s’inscrit dans le cadre du déploiement de l’écosystème Renault, dont l’objectif consiste à fédérer autour du constructeur un tissu de fournisseurs pour favoriser une intégration poussée de la chaîne de valeur de l’automobile. Il s'agit d'un projet «porteur de performance et de compétitivité pour le secteur automobile marocain», a relevé le ministre, cité par la MAP. Et de souligner qu'avec la mise en service prochaine de l'usine, le Maroc «opérera une réelle montée en gamme dans la filière qui assurera une offre quasi-complète au niveau de l'industrie du verre».

Pour sa part, le manager général d’AGC Automotive Europe, Jean-Marc Meunier, a souligné que la dynamique que connait le secteur automobile, fortement soutenue par le Plan d'accélération industrielle, a été un élément déterminant dans la décision d’investir au Maroc et de choisir ce pays en tant que terre d’accueil des premières opérations du spécialiste mondial du vitrage automobile en Afrique.
Il a par ailleurs précisé que le Maroc représentait un pôle de compétitivité supplémentaire pour le groupe et que ce projet permettra de capter la demande en verre automobile provenant du sud de l'Europe et d'Afrique du Nord. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés