Déchets ménagers

33 millions de DH pour l’assistance technique à la mise en œuvre du Programme national

Abdelhafid Marzak,LE MATIN
27 Juillet 2017
Dechets-menagers-bn.jpg Marrakech-Safi et Casablanca-Settat compteront pour 6,5 millions de DH dans ce marché.

Le département de l’Environnement cherche un prestataire pour l’assister dans la mise en œuvre du Programme national des déchets ménagers. Un appel d’offres vient d’être lancé à cet effet pour un budget estimé à 33 millions de DH.

Une nouvelle étape dans le Programme national des déchets ménagers (PNDM) vient d’être franchie. Le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable chargé du Développement durable vient de lancer un appel d’offres pour sélectionner un prestataire qui lui assurera l’assistance technique pour la mise en œuvre de ce programme.

Ce marché estimé à 33 millions de DH est divisé en cinq lots : région du Centre (8 millions de DH), région de Dakhla-Oued Eddahab, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun et Souss-Massa (6 millions de DH), région de Marrakech-Safi et Casablanca-Settat (6,5 millions de DH), région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra (6,8 millions de DH) et région de Darâa-Tafilelt, l’Oriental et Béni Mellal-Khénifra (5,7 millions de DH). L’ouverture des plis est programmée pour le 21 septembre prochain.
Pour chacun des cinq lots, le prestataire sera chargé de l’assistance technique pour l’établissement des études de faisabilité des projets de gestion des déchets et l’établissement des dossiers d’appels d’offres pour la gestion déléguée des services de collecte et de nettoiement. Le prestataire devra également assurer l’assistance technique pour l’établissement des dossiers d’appels d’offres pour la gestion déléguée du service de mise en décharge et valorisation (Centre d’enfouissement et de valorisation) ainsi que des dossiers de consultation des entreprises pour les projets de réhabilitation des anciennes décharges. En outre, il devra assurer l’assistance technique pour le contrôle et le suivi de l’exécution des projets.

Pour rappel, le PNDM a pour finalité d’améliorer la gestion et mettre à niveau le secteur des déchets en milieu urbain. Il a pour objectif d’assurer la collecte des déchets ménagers pour atteindre un taux de en milieu urbain de 90% en 2022 et de 100% en 2030. Il ambitionne également de réaliser des décharges contrôlées des déchets ménagers et assimilés au profit de tous les centres urbains à l’horizon 2022. En parallèle, il envisage la fermeture ou la réhabilitation de toutes les décharges sauvages au même horizon. En outre, le PNDM prévoit la généralisation des plans directeurs de gestion des déchets ménagers et assimilés pour toutes les préfectures et provinces du Royaume. Par ailleurs, ce programme permettra d’organiser et développer la filière de tri, recyclage et valorisation pour atteindre un taux de recyclage de 20% en 2022. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés