Fin du stage de préparation des Lions de l’Atlas

Adieu El Aïn City, bienvenue à Oyem !

Abderrahman Ichi,LE MATIN
11 January 2017 - 18:04
Fin-du-stage-des-Lions-de-lAtlas.jpg Ph. FRMF

Les Lions de l’Atlas ont terminé mercredi leur stage de préparation à El Aïn City aux Émirats arabes unis. Ils quittent aujourd’hui leur camp d’entraînement pour se rendre à Oyem, au Gabon, pour disputer la Coupe d’Afrique des nations. Le premier match aura lieu face à la RD Congo, lundi prochain à 19 h.

À l’issue de leur stage de préparation de deux semaines aux Émirats arabes unis, les Lions de l’Atlas s’envolent aujourd’hui pour Libreville au Gabon, avant de rallier Oyem, ville située à 600 km de la capitale gabonaise. Les Lions arrivent donc au Gabon avec beaucoup d'incertitude, après leur défaite lundi en match amical face à la Finlande (0-1). Au-delà du résultat, anecdotique dans ce genre de rencontre, c'est la copie rendue qui inquiète. Pis encore, le forfait de plusieurs joueurs-cadres semble déstabiliser l'équipe. Un sacré coup dur pour le sélectionneur qui n’a pas manqué de commenter avec un peu de fatalisme tous ces problèmes :

«Il y a beaucoup de paramètres, en ce moment, qui sont contre moi. C’est comme si je luttais contre le vent. Ça fait partie de la vie d’un entraîneur. Il y a des absences, il y a un autre match amical qui aurait pu nous faire du bien, mais qui n’aura pas eu lieu. Que pourrais-je faire ? Me plaindre, ça ne sert à rien». Renard ne doute pas de la capacité de ses joueurs, du moins devant les caméras. Il a répété depuis le début du stage qu’il avait confiance en ses joueurs :

«J’ai confiance en mes joueurs. On sera prêt». Mais si l’on se réfère aux résultats enregistrés récemment, il y a lieu de s’inquiéter. Dans les faits, chaque match a ses propres vérités. C’est ce qui explique en réalité l’optimisme affiché de Renard, qui dispose d’une grande expérience des Coupes d’Afrique. Il a réussi un exploit inédit avec la Zambie que personne n’attendait.

Les joueurs sont sur la même ligne que leur entraîneur. Ils croient dur comme fer aux chances du Maroc. À l’image de Karim El Ahmadi qui disputera sa troisième Coupe d’Afrique avec les Lions de l’Atlas : «J’ai déjà disputé deux Coupes d’Afrique et à chaque fois, on se fait éliminer au premier tour. J’espère que la troisième sera la bonne. Nous avons un groupe de qualité. Ce stage de préparation aura des effets bénéfiques, car il a lieu dans d’excellentes conditions. Je pense que ce travail qui a duré plus longtemps en groupe donnera ses fruits», a-t-il souligné dans une interview postée sur le site de la FRMF. À noter que l’équipe nationale disputera son premier match lundi 16 janvier face à la RD Congo à 19 h. Le second match est prévu le 20 janvier contre le Togo et le troisième et dernier match du groupe aura lieu contre la Côte d’Ivoire le 24 janvier.







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés