Terminal chimiquier du port de Mohammedia

Agence nationale des ports : «tout impact négatif sur l’environnement sera évité»

Avec Agences,LE MATIN
16 Juillet 2017

L'Agence nationale des ports (ANP) a assuré, dans un communiqué, qu’elle tiendrait compte de toutes les recommandations des études environnementales relatives à la construction du Terminal chimiquier du port de Mohammedia et prendrait les mesures nécessaires pour éviter «tout impact négatif» sur l’environnement avant le lancement des travaux. L'ANP rappelle qu'une enquête sur l’évaluation de l’impact sur l’environnement de ce projet a été lancée, conformément à la réglementation nationale, auprès des différents acteurs concernés pour recueillir leurs observations afin d’en tenir compte et adapter le projet aux préconisations formulées.

L’ANP tient à préciser que «le futur Terminal chimiquier traitera les mêmes produits chimiques transitant actuellement par le port de Mohammedia et permettra ainsi d’améliorer les conditions de sécurité en séparant progressivement le traitement des produits chimiques des produits pétroliers et activités de plaisance coexistant actuellement au port intérieur de Mohammedia». Le projet du Terminal chimiquier s’inscrit dans le cadre de la déclinaison des préconisations de la Stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030, fait savoir l’ANP, ajoutant que ladite stratégie a prévu tout un plan de développement de l’infrastructure portuaire nationale pour faire face au développement du commerce extérieur marocain et aux mutations du transport maritime, pour améliorer la position du Maroc dans son environnement maritime et logistique régionale et pour faire des ports des pôles de développement et d’aménagement du territoire. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
17 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés