Aperçu historique

,LE MATIN
02 Février 2017

L’Organisation de l'unité africaine (OUA) a été fondée en 1963 par les 32 États africains qui avaient accédé à l’indépendance. Au fil des années, 21 autres pays ont adhéré à l’OUA. L’Union africaine (UA) a été fondée officiellement en juillet 2002, à Durban en Afrique du Sud, à la suite d’une décision prise en septembre 1999 par son prédécesseur, l’OUA, visant à créer une nouvelle organisation continentale qui poursuivrait son travail. On ne saurait occulter la réalité, tangible et vivante, que les fondateurs de l'OUA s'étaient réunis en 1961 à Casablanca sous l'égide de feu S.M. Mohammed V pour jeter les bases de l'organisation panafricaine. On parlait alors du «Groupe de Casablanca» qui, outre le Maroc, comprenait le Ghana, l'Égypte, la Tunisie, l'Éthiopie, la Libye, le Soudan, la Guinée-Conakry, le Mali et le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA).

Les principaux objectifs de l’union sont : renforcer l’unité et la solidarité des États africains, coordonner et intensifier leur coopération et leurs efforts pour offrir de meilleures conditions d’existence aux peuples d’Afrique, favoriser la coopération internationale dans le cadre des Nations unies et harmoniser les politiques dans les domaines de politique intérieure et étrangère, de l’économie, de l’éducation et de la culture, de la santé et de l’assistance sociale, de la science, de la technologie et de la défense. Dans les années 1990, les dirigeants ont débattu de la nécessité de modifier les structures de l’OUA pour tenir compte des défis d’un monde en mutation. La vision de l’Union consistait ainsi à accélérer le processus d’intégration en Afrique, à favoriser l’autonomisation des pays africains dans l’économie mondiale, à traiter les problèmes sociaux et économiques auxquels est confronté le continent. L’UA a pour vision de «bâtir une Afrique intégrée, prospère et en paix, tirée par ses citoyens et constituant une force dynamique sur la scène mondiale». L’Agenda 2063, que la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’UA a officiellement adopté en 2015, présente une nouvelle vision et feuille de route collective pour bâtir une Afrique prospère et unie fondée sur des valeurs partagées et un destin commun.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
13 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés