Deuxième édition du Smart City Africa

Casablanca affiche son ambition de devenir une métropole intelligente

Ayoub Lahrache,LE MATIN
17 Mai 2017

Placée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, la deuxième édition du Smart City Africa Casablanca a été ouverte hier à Casablanca. Se déroulant les 18 et 19 mai, l’édition de cette année se tient autour du thème «Des villes pour tous». Avec la participation de quelque 90 intervenants, le Smart City Casablanca traitera des problématiques relatives au développement urbain.

Casablanca ambitionne de devenir un modèle de ville intelligente et durable. En organisant la deuxième édition du Smart City Africa Casablanca, placé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, les responsables de la capitale économique du Royaume ont voulu mettre en avant cette nouvelle orientation de la ville. Soulignant que le développement urbain intelligent et durable dans le temps n’est plus un luxe, mais une nécessité, les différents intervenants ont insisté sur l’importance de mettre le citoyen au cœur de la réflexion autour du développement urbain. S’exprimant, mercredi, lors de la séance d’ouverture de cet événement à dimension africaine qui se déroule les 17 et 18 mai, le président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, a affirmé que la ville de Casablanca dispose de tous les atouts pour figurer parmi les grandes métropoles au monde. Pour atteindre cet objectif, une convergence des efforts est nécessaire, a souligné le responsable qui a appelé à faire face à toutes les problématiques que rencontre Casablanca pour en faire une ville qui offre aux citoyens un cadre de vie agréable. De son côté, le président du conseil de la ville de Casablanca, Abdeaziz El Omari, a déclaré que cette édition du Smart City Africa Casablanca est une occasion pour échanger les expériences entre les différentes villes participantes. Dans ce sens, le maire est revenu sur le plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020. Pour le responsable, ce plan aspire à réconcilier les habitants avec leur ville et optimiser la mobilité des habitants et des visiteurs en termes de temps, de coût et de qualité.

Une idée appuyée par le directeur général de Casablanca Event et Animation, Mohamed Jouahri. Ce dernier a affirmé que les autorités de la ville de Casablanca s’activent sur ce vaste chantier avec le citoyen et pour le citoyen, mais également pour son bien-être, son confort et sa qualité de vie. Dans ce sens, il a rappelé que l’adoption du Plan de Développement du Grand-Casablanca est une initiative qui démontre l’engagement de Casablanca à atteindre les ambitieux objectifs qu’elle s’est fixés. Les travaux d’ouverture de cette deuxième édition ont été par ailleurs marqués par l’intervention de l’ancien maire de la ville de Medellín en Colombie, Anibal Gaviria. Ce dernier est revenu sur les principaux événements vécus par Medellín ces 20 dernières années et qui ont transformé l’une des villes les plus violentes du monde en une ville innovante en matière de solutions de développement urbain. L’ancien maire a mis en avant les différents projets accomplis par la ville et qui l’ont amenée à recevoir, entre autres distinctions, le Lee Kuan Yew World City Prize.

Pour rappel, l’édition de cette année du Smart City Expo Casablanca, organisée par Casablanca Events et Animation, accueille des intervenants de haut niveau pour débattre des grandes thématiques de la ville intelligente et des défis à relever par les villes d’aujourd’hui. Les intervenants à cet événement s’intéresseront également aux questions relatives à la mobilité future, la résilience et le changement climatique ainsi qu’à l’innovation urbaine et technologique. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés