Sur Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI

Cérémonie de sortie de deux nouvelles promotions d'élèves officiers de l'ARM de Meknès au titre de l'année 2016-2017

,LE MATIN
05 Juillet 2017
promotions-deleves-officiers-de-lARM.jpg

Sur Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État-major général des Forces armées royales (FAR), le général de division, Inspecteur général des FAR, Abdelfetah Louarak, a présidé, mardi à l'Académie royale militaire (ARM) de Meknès, la cérémonie de sortie de la 91e promotion du cycle normal des élèves officiers et de la 10e promotion du cycle spécial au titre de l'année 2016-2017. La 91e promotion du cycle normal des élèves officiers et la 10e promotion du cycle spécial comprennent respectivement 356 et 91 lauréats, dont 19 élèves officiers originaires de pays amis du Maroc, à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, le Congo Brazzaville, la Côte Ivoire, le Gabon, la Guinée-Conakry, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République démocratique du Congo et le Sénégal.

Intervenant à cette occasion, le général de brigade Abdessalem Bouhriba, directeur de l'ARM, a souligné la Haute Sollicitude dont S.M. le Roi entoure cette prestigieuse institution, notant que le Souverain veille de manière continue à ce que les élèves officiers bénéficient d’une formation distinguée et dans de bonnes conditions. Le directeur de l'ARM a salué les résultats encourageants obtenus par les élèves officiers de tous les groupes tant au niveau militaire qu’universitaire, tout en mettant en valeur les résultats distingués obtenus par les élèves du lycée des première et deuxième années du baccalauréat. Les «résultats excellents» décrochés cette année sont le fruit de l’abnégation, du travail continu et des efforts inlassables déployés par l’administration de l’Académie pour que les élèves officiers puissent bénéficier d’une formation militaire et universitaire conforme aux normes internationales en vigueur, a-t-il ajouté. Il a noté que dans le cadre de la réalisation des objectifs tracés par l’État-major général des FAR, l'Académie royale militaire de Meknès a entrepris cette année des actions énormes au niveau de la mise à niveau de certains services vitaux pour offrir de meilleures conditions de vie, ainsi que de la formation à travers le soutien des élèves officiers afin qu’ils puissent accomplir leurs missions futures avec abnégation et dévouement au service de la patrie et de la défense de son intégrité territoriale ou dans le cadre des missions à l’étranger, notamment la participation aux contingents militaires sous la bannière des Nations unies.

M. Bouhriba a de même rappelé l’extension des infrastructures de base de l'ARM afin d’offrir aux élèves une formation de qualité dans de meilleures conditions, ainsi que l’achèvement des travaux de réalisation d’un nouveau pavillon pour l’accueil des élèves officiers de la quatrième année et d’autres projets en cours de réalisation. Le directeur de l'ARM a fait savoir que d’autres projets pédagogiques ont été réalisés durant cette année, dont deux laboratoires de langue, tout en mettant en avant la coopération liant l’ARM et les Universités Moulay Ismaïl-Meknès, Sidi Mohamed Ben Abdallah-Fès et Mohammed V-Rabat, ainsi que l’Institut français de Meknès. Par la suite, le général de division, Inspecteur général des FAR, et les officiers supérieurs et l’État-major général des FAR ont procédé à la remise des Prix aux élèves officiers qui se sont distingués durant cette année et des diplômes aux élèves officiers originaires de plusieurs pays amis du Maroc. Cette cérémonie, qui s'est déroulée notamment en présence du gouverneur de la préfecture de Meknès, Abdelghani Sebbar, ainsi que d'autres personnalités civiles et militaires, a été marquée par le traditionnel cérémonial militaire de passation du Drapeau de l’ARM et des flambeaux entre la promotion sortante et les élèves de la prochaine promotion, un rituel perpétué par l'Académie depuis des décennies. Le transfert solennel du Drapeau de l'ARM à la future promotion de la quatrième année a toujours été l'apanage des «anciens».
Il porte dans sa substance l'attachement inébranlable aux idéaux auxquels se réfère ce Drapeau et renvoie aussi à la pérennité des traditions militaires orientant la marche des jeunes vers l'honneur, la dignité et le sacrifice au service de notre devise sacrée : Dieu, la Patrie, le Roi.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
12 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés