Chefchaouen

Congrès international itinérant sur le mysticisme au Maghreb et à Al Andalous

,LE MATIN
15 Mars 2017

Le Congrès international itinérant Maroc-Espagne-Portugal sur «Le mysticisme au Maghreb et à Al-Andalous dans l’histoire, l’archéologie, l’architecture, la pensée et la poésie» fera sa première escale les 17 et 18 mars à Chefchaouen. Organisé par la Fondation Al-Idrissi hispano-marocaine pour la recherche historique, archéologique et architecturale, ce congrès se tiendra aussi à Séville (Sud de l'Espagne), les 27 et 28 septembre prochain, et dans les villes portugaises de Mértola et Aljezur, les 29 et 30 septembre et le 1er octobre.

Le congrès de Chefchaouen sera marqué par des exposés sur des sujets se rapportant, entre autres, à «La relation entre soufisme et pouvoir politique», «L'institution de la zaouïa dans l’histoire contemporaine du Maroc», «La séclusion spirituelle des soufis à Al Andalous» et «Certaines pratiques de nature soufie et religieuse au Maroc». Un hommage sera rendu à cette occasion à des penseurs et intellectuels qui se sont intéressés à la thématique du soufisme, dont Rafael Azuar Ruiz, directeur du Musée d’archéologie d’Alicante (Est de l'Espagne), Claudio Torres, directeur de l’association culturelle scientifique portugaise «Campo Arqueológico de Mértola», Antonio Malpica, historien et archéologue espagnol, et Raphael Serfaty, professeur aux universités de Dijon et Paris. Ce congrès est organisé en collaboration avec la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, la Chambre d’artisanat de la région, le Conseil provincial de Chefchaouen, la préfecture de la ville et l’association Rif Al Andalous. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
24 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés