Gestion d'entreprises

L'audit managérial, une démarche win-win

Propos recueillis par Mohamed Sellam,LE MATIN
04 January 2017 - 16:34
Laudit-managérial.jpg Il faut effectuer l’audit de façon anonyme pour que chacun puisse s’exprimer librement.

L'audit managérial n’a pas pour objectif de tester les managers, mais de les aider à être plus sereins et efficaces dans leurs façons de gérer leurs équipes. C’est une démarche gagnant-gagnant qui permet de dresser un état des lieux du management au sein d’une structure. Pour ce faire, «chaque partie doit être entendue afin de confronter les points de vue et récolter le plus grand nombre d’informations», explique Gilles Rialland, directeur général TTI Success Insights Maroc. Le point.

Éco-Conseil : Quel est l’intérêt d'un audit managérial ?
Gilles Rialland : Les collaborateurs sont souvent promus managers pour leur expertise et pas nécessairement pour leurs compétences managériales. Or les compétences techniques s’acquièrent plus facilement que les savoir-être nécessaires à la gestion d’une équipe. Il est donc fondamental d’entreprendre régulièrement des audits managériaux pour vérifier si le mode de management correspond aux besoins des équipes ainsi qu’à ceux de l’entreprise. L’audit doit apporter des réponses à des questions comme :
• Quels types de manager évoluent dans l’entreprise ?
• Sont-ils entendus par les équipes ?
• Sont-ils écoutés par les équipes ?
• Sont-ils légitimes aux yeux de leurs équipes ?
• Obtiennent-ils les résultats attendus par leurs supérieurs ?
Cette démarche a pour but d’améliorer le fonctionnement de l’équipe. Cela n’a pas pour objectif de tester les managers, mais de les aider à être plus sereins et efficaces dans leurs façons de gérer leurs équipes.
Pour ces dernières, c’est également un excellent moyen d’exprimer leurs
besoins et leurs attentes. C’est une
démarche «gagnant-gagnant».

Quelle démarche pour évaluer les pratiques managériales ?
L’erreur classique serait de ne recueillir que l’avis des managers. C’est comme si vous parliez cuisine avec un professionnel de la gastronomie sans jamais goûter ses plats. Il est primordial d’entamer un audit à 360° afin que le manager puisse recueillir l’avis de ses supérieurs, de ses pairs et surtout de son équipe. Chaque partie doit être entendue afin de confronter les points de vue et récolter le plus grand nombre d’informations. Si jamais il y a une rupture totale de communication entre un manager et ses équipes, il faut comprendre pourquoi. Et ce ne sera pas possible en récoltant qu’un seul point de vue. On parle ici de management et donc de personnalités qui collaborent, il ne faut pas céder à la facilité de bâcler le travail. C’est un vrai sujet qui peut apporter des changements conséquents en entreprise.

Concrètement, comment cette démarche doit-elle être déployée ?
Il faut d’abord effectuer l’audit de façon anonyme pour que chacun puisse s’exprimer librement. D’un côté, il faut récolter les ressentis des managers, leurs difficultés, leurs zones de confort et d’inconfort. De l’autre, il faut aller à la rencontre des équipes, écouter leurs réactions, leurs sentiments vis-à-vis du management installé dans l’entreprise. Une fois ces informations récoltées, les problèmes et autres difficultés sortiront naturellement et logiquement du lot. Une fois qu’ils ont bien été identifiés, des plans d’actions adaptées et identifiées pourront être mis en place afin d’améliorer le bien-être de l’ensemble. L’audit doit, par la suite, laisser un temps d’échange. 





Audit managérial, une démarche win-win




E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés