Kelâat Sraghna

L’Agence urbaine porte son taux de couverture à près de 100%

Mokhtar Grioute,LE MATIN
15 Juin 2017
Kelaat-Sraghna-b.jpg l’AUKS a statué en 2016 sur quelque 3.231 demandes d’autorisations de construire, de lotir, de morceler et de créer des groupements d’habitation, dont 93% ont eu un avis favorable.

L’Agence urbaine de Kelâat Sraghna a statué en 2016 sur quelque 3.231 demandes d’autorisations de construire, de lotir, de morceler et de créer des groupements d’habitation, dont 93% ont eu un avis favorable.

L’Agence urbaine de Kelâat Sraghna (AUKS) vient de réussir le pari d’améliorer le taux de couverture dans son périmètre d’action, qui comprend les provinces de Kelâat Sraghna et de Rehamna, en le portant à près de 100%. Ces données chiffrées ont été rendues publiques à l’occasion de la neuvième session du conseil d’administration de l’Agence, tenue dernièrement à Benguérir sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdellatif Ennahli.
Présentant le rapport d’activité de l’Agence au titre de l’année 2016, sa directrice, Samira Layadi, a fait savoir qu’en matière de planification spatiale, il a été procédé au lancement de neuf études d’ensemble relatives aux documents d’urbanisme et de plusieurs autres études stratégiques et spécifiques dans les deux provinces. Ces chantiers ont porté notamment sur l’établissement de la charte architecturale, urbanistique et paysagère de la ville de Benguérir, l’élaboration de plans de requalification de certains quartiers sous-équipés, l’établissement du plan directeur de la circulation et de la mobilité urbaine de la ville de Kelâat Sraghna et le suivi des études inhérentes aux projets urbains des villes d’Al-Attaouia et de Sidi Bouothmane, a-t-elle dit.

Pour ce qui est de la gestion urbaine, Mme Layadi a souligné que l’AUKS a statué en 2016 sur quelque 3.231 demandes d’autorisations de construire, de lotir, de morceler et de créer des groupements d’habitation, dont 93% ont eu un avis favorable. La même source a relevé que l’exercice 2016 a aussi été marqué par l’examen de 35 demandes de dérogation pour des projets d’investissements, dont 17 ont reçu l’accord de principe, faisant remarquer que ces dérogations ont permis de générer un investissement global de 966 millions de dirhams.
L’Agence a, en outre, participé à la délimitation de 183 douars dans l’optique de faciliter l’accès au logement en milieu rural, a-t-elle ajouté, faisant observer que l’Institution a également contribué au sein des commissions mixtes de contrôle au constat de 190 infractions dans son territoire d’intervention.

La directrice de l’AUKS a, d’autre part, présenté le plan d’action au titre de l’année 2017 et le plan d’action prévisionnel pour la période 2018-2021 dont les grandes lignes portent sur la poursuite des efforts tant au niveau de la planification spatiale qu’à celui de l’élaboration des études stratégiques et spécifiques.
Cette réunion a été mise à profit par l’Agence pour conclure plusieurs conventions de partenariat avec huit collectivités territoriales, le Conseil régional de l’Ordre des architectes de Tensift, l’École nationale d’architecture et l’Université internationale Mohammed VI de Benguérir. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
14 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés