Ouarzazate

L’économie locale décortiquée à la Faculté polydsciplinaire

,LE MATIN
18 Avril 2017
Ouarzazate.jpg

La Faculté polydsciplinaire d’Ouarzazate a abrité, récemment, une journée d’étude autour du thème «Ouarzazate : vers un avenir économique prospère, durable et équitable au service du progrès socioculturel», organisée à l’initiative d’un groupe d’étudiants de la filière «Langues étrangères appliquées en communication et commerce».
«Cette rencontre avait pour ambition de contribuer au diagnostic de la situation économique d’Ouarzazate, et ce, à travers un éclairage sur les points forts et les faiblesses des principaux secteurs économiques de la province. Il était également question de faire des propositions pour garantir une meilleure valorisation du potentiel de la province», explique Imane Sabir, responsable du comité d’organisation.

Représentants de l’autorité locale, responsables de l’administration, experts et acteurs locaux concernés ont pris part à l’événement. Zoubir Bouhout, directeur du Conseil provincial du tourisme d’Ouarzazate, a passé en revue la situation géographique de la ville, les secteurs clés tels que le tourisme, l’artisanat, l’agriculture, les mines, le commerce, l’énergie et le cinéma, ainsi que les défis et les entraves auxquels est confrontée la province (enclavement aérien, faiblesse de l’investissement, manque d’animation, etc.), indique un communiqué. Le responsable provincial du tourisme a également mis l’accent sur les efforts fournis par les différents acteurs (province, région, Conseils provincial et municipal, bureau national marocain du tourisme, etc.), afin de mettre à profit le potentiel d’Ouarzazate et de sortir de l’état d’enclavement dans lequel elle se trouve.
De son côté, le directeur provincial de la culture, Mohamed Amzil, a axé son intervention sur la définition de la culture selon l’Unesco et sur la manière avec laquelle il est possible de concilier le spirituel ou l’immatériel avec l’économie, afin que le progrès social, économique et culturel atteigne sa vitesse de croisière. À la clôture de cette journée d’étude, les différents intervenants ont établi une liste de recommandations parmi lesquelles figurent la relance de l'aérien, l’organisation de festivals, l’accompagnement des jeunes entrepreneurs, la réhabilitation des monuments historiques, l’encouragement des projets culturels, ou encore la valorisation de la culture locale sans tomber dans la folklorisation. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Avril 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés