Championnat du monde de taekwondo cadets

L’équipe nationale à pied d’œuvre à Maâmora

Abderrahmane Ichi,LE MATIN
16 Juillet 2017
Championnat-du-monde-de-taekwondo-cadets.jpg Les cadets marocains travaillent d'arrache-pied pour décrocher une place dans la sélection en partance pour l’Égypte. Ph. Saouri

L’équipe nationale de taekwondo cadets est actuellement en stage de présélection au Centre national des sports Moulay Rachid à Maâmora, sous la direction de l’entraîneur national Ahmed Benabdarassoul, épaulé par 9 autres cadres nationaux. «Le Matin» a assisté à une séance d’entraînement de présélection et revenue avec ce reportage.

L’ambiance était studieuse, mardi en fin d’après-midi à la salle des combats du Centre national des sports Moulay Rachid à Maâmora, où une quarantaine de jeunes taekwondistes suivent une séance d’entraînement sous la direction de l’entraîneur, Ahmed Benabderrasoul, assisté par 9 autres cadres nationaux. Tous les athlètes étaient appliqués et suivaient les conseils et remarques de leurs coachs pour décrocher une place en sélection nationale cadets. À l’image de la jeune Assia Nouini qui a déclaré au «Matin» vouloir aller chercher une médaille en Égypte. De son côté, Ayoub Hatim a souligné que ce stage de Maâmora lui a permis de progresser sur tous les aspects. «C’est le meilleur stage auquel j’ai participé jusqu’à présent. Je me sens fort et en mesure de réaliser un bon résultat en Égypte», a assuré avec beaucoup de confiance le jeune athlète.

La motivation est totale chez les quarante taekwondistes en stage. C’est le cas de Basma Touijer, dans la catégorie 47 kg, ou encore de Dounia Saber (+59 kg), déterminées à gagner leur place en sélection nationale. Seulement, comme nous l’a indiqué M. Benabaderrassoul : «Tout le monde ne peut pas partir en Égypte. 10 garçons et 10 filles devraient être sélectionnés et faire le voyage en Égypte pour défendre les couleurs du Maroc», a-t-il indiqué. Vous l’aurez compris, les places sont chères. Et seuls les dix meilleurs dans toutes les catégories seront retenus. C’est ce qui explique aussi la grande motivation des athlètes qui veulent tous avoir l’honneur de défendre les couleurs nationales. Après cette étape de présélection, l’équipe nationale devra entrer en stage de préparation avant de s’envoler pour l’Égypte le 9 août. 





L'optimisme règne lors du stage de préparation de l'équipe nationale cadet de taekwondo

E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
17 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés