Amip Pharma Days

L’industrie pharmaceutique évolue à l’ère du 2.0

Hajjar El Haïti,LE MATIN
14 Avril 2017
Amip-Pharma-Days-b.jpg La journée a été marquée par la présentation de la feuille de route que prévoit l’AMIP pour le secteur du médicament au Maroc et qui s’articule autour de dix projets.

L’Association marocaine de l'industrie pharmaceutique (AMIP) a tenu, jeudi dernier, la deuxième édition des Amip Pharma Days. Cette rencontre était l’occasion de présenter sa feuille de route et son ambition d’évoluer à l’ère du 2.0.

Plus de 250 intervenants du secteur du médicament et de l’industrie pharmaceutique se sont réunis jeudi dernier à Casablanca pour assister à la deuxième édition de l’Amip Pharma Days 2017 organisé par l’Association marocaine de l'industrie pharmaceutique (AMIP). «À cette deuxième édition, nous partageons l’état d’avancement de nos travaux et situation du secteur. En effet, c’est un rendez-vous annuel pour partager et sensibiliser au rôle essentiel de la santé dans le développement social et économique du pays. Nous devons tous prendre conscience que notre développement va de pair avec l’investissement dans la santé», affirme Layla Sentissi, directrice exécutive de l’AMIP. Ainsi, cette journée a été marquée par la présentation de la feuille de route que prévoit l’AMIP pour le secteur du médicament au Maroc et qui s’articule autour de dix projets. Il s’agit, entre autres, du développement de la fabrication locale, de la réduction des délais de l’obtention des autorisations de mise sur le marché (AMM), du renforcement de l’éthique et des Best practice commerciales, d'accroitre la synergie entre l’université, les centres de recherche et les laboratoires pharmaceutiques, en vue d’élaborer un concept Pharmatech en production et Recherche et Développement, d'améliorer l’environnement Pro business export international…

Cette rencontre a également été l’occasion pour l’AMIP de réaffirmer son engagement pour l’émergence d’une industrie pharmaceutique innovante, notamment en rappelant son ambition de mettre en place une «Industrie pharmaceutique : Modèle 2.0». «La première édition s’est attelée à présenter les différentes réalisations entre public et privé durant les soixante dernières années. Aujourd’hui, nous passons à une nouvelle étape, celle du 2.0. Pour l’atteindre, nous proposons de dresser l’état des lieux de la situation actuelle et de définir les trajectoires pour arriver au 2.0», explique Sentissi. Et d’ajouter : «La bonne nouvelle c’est que les perspectives du 2.0 sont réelles et atteignables pour le Maroc. Elles nécessitent, en revanche, la consolidation du socle actuel à travers la solidification de l’éthique, du niveau de qualité et de la rapidité d’exécution des affaires (time to market, transformation plus rapide des produits sur marchés locaux et étrangers). Pour résumer, le modèle pharmaceutique 2.0 se base sur 3 principaux points, à savoir une politique de gestion active de la valeur ajoutée locale, le lancement de plateforme et de formation et de Recherche et Développement et l’utilisation du digital et des nouvelles technologies». 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
11 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés