Syrie

L’ONU inquiète de la sécurité de milliers de civils de Raqqa

Avec Agences,LE MATIN
10 Aout 2017
Syrie-bn2.jpg Entre 10.000 et 25.000 personnes sont toujours coincées à Raqqa.

La communauté humanitaire des Nations unies est profondément préoccupée par la sécurité et la protection de milliers de civils dans la ville syrienne de Raqqa, dont beaucoup sont pris au piège du conflit en cours, a déclaré mercredi le porte-parole de l'ONU. Les agences humanitaires de l'ONU apportent de l'aide aux déplacés et aux communautés d'accueil dans au moins 46 sites, camps de réfugiés ou zones de forte concentration de personnes déplacées à l'intérieur de la région, a ajouté Stéphane Dujarric dans un point de presse. Les acteurs humanitaires ont pu offrir à plus de 263.000 personnes une «certaine forme d'assistance» en juillet.

L'assistance humanitaire comprend la nourriture, notamment des rations quotidiennes de pain, ainsi que des médicaments et des fournitures médicales. L'offensive pour reprendre la ville de Raqqa (Est) des mains du groupe État islamique a été lancée il y a deux mois. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), entre 10.000 et 25.000 personnes sont toujours coincées dans la ville, bien que les chiffres exacts demeurent difficiles à vérifier en raison de la situation sur le terrain. «L'accès à Raqqa n'est actuellement pas possible pour l'ONU, en raison des combats», a indiqué M. Dujarric. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés