Festival

La hadra féminine et la musique de transe célébrées à Essaouira

,LE MATIN
10 Aout 2017

La ville d'Essaouira accueillera du 17 au 19 août, la 5e édition du Festival international de hadra féminine et de la musique transe, à l’initiative de l’association des Haddarates Souiyriattes. Cet événement éclectique et riche en couleurs se veut une mise en valeur de la présence de la femme dans le domaine des arts et de la culture, ainsi que de la musique sacrée, expliquent les initiateurs de ce rendez-vous artistique. Véritable lieu de revalorisation des musiques traditionnelles et féminines à dimension internationale, le Festival ambitionne également de sensibiliser aux croyances et coutumes soufies, souvent méconnues du grand public. Selon la présidente du festival, Latifa Boumazzourh, cette cinquième édition du Festival démontre que ce rendez-vous annuel culturel et artistique a franchi un cap vers le professionnalisme.

De son côté, Al Khansaa Saddiki, directrice du Festival, a rappelé que ce Festival consacré à la parole de femmes artistes s’est imposé désormais comme l’un des meilleurs du genre au Maroc. Les festivaliers mordus de musique soufie apprécieront plusieurs prestations exécutées par des artistes d’Égypte, d’Inde, du Sénégal et d’Algérie, outre des troupes en provenance des villes de Larache, Meknès, et Essaouira. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
11 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés