Après leur 2e place au championnat arabe de basketball

Le cinq national se projette déjà vers l’Afro-Basket 2017

Youssef Moutmaïne,LE MATIN
10 January 2017 - 18:19
Lavion-de-la-selection-nationale-de-basketball-.jpg La délégation marocaine comprenait le président de la FRMBB et deux membres fédéraux, en plus du staff technique et des joueurs.

L'avion de la sélection nationale de basketball, vice-championne arabe, a atterri mardi vers 9h30 à l'aéroport Mohammed V de Casablanca en provenance du Caire. Quelques supporters étaient venus les accueillir. Tout en regrettant la défaite en finale, le coach Saïd Bouzidi a exprimé sa satisfaction quant au niveau de l’équipe, soulignant la nécessité d’effectuer des rassemblements de préparation afin d’accroître l’homogénéité du groupe avant les qualifications pour l’Afro-Basket 2017.

Auteurs d’une belle prestation au Caire à l’occasion du championnat arabe des nations de basketball, où ils ont cédé le trophée de l’édition au pays organisateur après la défaite en finale, les joueurs de la sélection nationale et les membres de la délégation marocaine (présidée par Mustapha Aourach, patron de la FRMBB) ont atterri mardi à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Visiblement exténués après dix jours de compétition et un vol de plus de 5 heures, les Marocains ont débarqué à 10h du matin, mardi. Dans une déclaration au «Matin», l’entraîneur national Saïd Bouzidi a exprimé sa satisfaction du résultat enregistré : «Nous avons pris part au championnat arabe avec l’objectif de décrocher une place dans le podium. Je crois que nous avons réalisé l’essentiel en Égypte, face à des équipes qui ont joué le tout pour le tout, contrairement à certains commentaires qui ont émergé depuis le début de cette édition. Exception faite de l’Algérie, toutes les nations participantes ont joué avec leurs équipes A. L’Égypte, qui nous a battus en finale, n’a pas pu faire jouer 4 éléments évoluant à l’étranger, mais a enregistré la présence de tous ses autres joueurs-cadres. Il ne faut pas oublier aussi que notre équipe compte la présence de jeunes joueurs que nous avons testés, nous n’avons toujours pas dévoilé toutes nos cartes. J’espère que ce résultat servira à booster le moral des joueurs, qui s’apprêtent à disputer un défi de taille : les qualifications de l’Afro-Basket 2017 au Congo-Brazzaville».

«Il faudra intensifier le rythme des concentrations»

La star de la sélection et joueur de l’Association sportive de Salé, Abdelhakim Zouita, n’a pas caché sa déception après la défaite en finale, assurant que cette expérience a fait beaucoup de bien à l’équipe :
«Nous aurions pu ramener ce trophée, mais nous avons raté notre fin de match face à l’Égypte et nous l’avons payé cash. Je garde des remords après cette finale, mais je pense que ce voyage aura beaucoup de retombées positives. Le groupe a profité de plusieurs heures d’entraînement et a gagné en homogénéité et en mécanismes entre les différents éléments. Je pense que nous en avions besoin, surtout à quelques mois du championnat d’Afrique. Il faudra intensifier le rythme des concentrations afin de mettre l’équipe dans des conditions favorables, car nous n’avons pas souvent l’occasion de nous entraîner ensemble». Les regards des basketteurs nationaux sont donc d’ores et déjà braqués sur la prochaine échéance : les qualifications de l’Afro-Basket 2017 qui se poursuivront en février. Une étape capitale pour le basket marocain, puisque la participation au tournoi continental est la première phase de la qualification au Mondial prévu en Chine en 2019. Le Cinq national devra ainsi tirer son épingle du jeu face aux pays de la FIBA Afrique Zone 1 : la Libye, la Tunisie et l’Algérie. 







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés