Le continent acculé à une croissance inclusive

,LE MATIN
16 Mars 2017
Le-continent-accule-a-une-croissance-inclusive-.jpg Depuis sa création, le Forum a réuni plus de 5.500 opérateurs de 36 pays, dont 24 d’Afrique, et généré plus de 13.000 réunions d’affaires.

Plus de 1.500 décideurs économiques et politiques représentant 25 pays sont attendus ces 16 et 17 mars au Forum International Afrique Développement. Placée sous le thème «Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique», cette cinquième édition mettra en lumière le marché d'investissement de huit pays africains.

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) doit jubiler. Il donne, ce jour même, le coup d'envoi de son Forum International Afrique Développement sur fond de résultats 2016 historiques.
Plus de 1.500 décideurs économiques et politiques représentant 25 pays sont ainsi attendus à Casablanca qui accueille ces 16 et 17 mars la cinquième édition de ce grand événement de promotion de la coopération inter-africaine. Gouvernements, communauté d’affaires, institutions publiques, institutions financières d’Afrique et d’ailleurs seront représentés lors des deux journées de cette grand-messe de développement de la coopération Sud-Sud et Nord-Sud-Sud, initiée en 2010 par le groupe Attijariwafa bank, sous l’impulsion de son actionnaire de référence, la SNI.

Placée sous le thème «Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique», cette édition intervient dans un contexte très spécial et encouragent, selon le top management du groupe bancaire.
En effet, le Royaume a officiellement réintégré l’Union africaine. «Et, moins d’un mois après cet acte fondateur, le Maroc a demandé officiellement à adhérer à la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) en tant que membre à part entière, après 23 visites du Souverain dans 11 pays de la région, et une coopération bilatérale existante avec les 15 pays membres de la Cedeao», souligne le groupe bancaire. Le choix du thème s’explique par les nouveaux modèles de croissance inclusive qui apparaissent en Afrique, tant au niveau des grands ensembles sous-régionaux et des pays qu’au niveau des entreprises elles-mêmes afin d’accroître la création de valeurs partagée dont des emplois pour plus de 500 millions de jeunes du continent. Les participants de cette édition s’attelleront à en partager les contours, les enjeux, avoir accès aux stratégies nationales et sectorielles des pays avec leurs banques de projets, écouter les expériences des acteurs privés engagés dans la création de valeur partagée, en plus de la dynamique organisée de rendez-vous d’affaires, détaille le top management du groupe Attijariwafa bank qui, rappelons-le, est présent dans 17 pays d’Afrique, ys auront droit à trois panels/workshops animés par des experts et des opérateurs de renom : «Le rôle des acteurs privés dans la création de valeur partagée», «l’Urbanisation : de la fracture à l’inclusion sociale» et «Comment accélérer l’inclusion financière ?»
Le marché d'investissement, un des moments forts de l'événement, mettra à l'honneur huit pays : Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Égypte, Madagascar, Rwanda, Sénégal et Tunisie.
En outre, des milliers de rencontres d’affaires sont programmées, à l’instar de l’édition précédente qui a enregistré 4.800 B2B et 56 B2G (Business to gouvernement).

Le Forum dévoilera enfin les «Trophées de la coopération Sud-Sud» primant les meilleures entreprises engagées dans le développement des échanges et des investissements intra-africains.
Les «Trophées pour les jeunes entrepreneurs africains» récompenseront, quant à eux, l’ambition et le dynamisme des jeunes entrepreneurs à l’échelle du continent, particulièrement dans les catégories «Innovation», «Entrepreneuriat social» et «Développement durable».
D'une édition à l'autre, le Forum monte en gamme. Depuis sa création, il a réuni plus de 5.500 opérateurs de 36 pays, dont 24 d’Afrique, générant plus de 13.000 réunions d’affaires.
Ce rendez-vous est ainsi devenu incontournable dans l’agenda des opérateurs économiques et décideurs politiques engagés en Afrique, se félicite le PDG du groupe. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés