Manifestations à Al Hoceïma

Le gouvernement soucieux de préserver la paix et la sécurité, mais également de garantir les conditions d’une vie digne aux citoyens

,LE MATIN
19 Mai 2017
Manifestations-à-Al-Hoceïma-BON.jpg L'exposé du ministre de l’Intérieur a mis l’accent sur l'importance de la vigilance à l’égard de certains comportements qui visent à créer un climat de blocage social et politique.

Le Conseil de gouvernement a réitéré le souci de tous les départements gouvernementaux de prendre toutes les mesures nécessaires pour accélérer la réalisation des projets programmés et de faire le nécessaire pour améliorer la qualité des services publics, à l’image des autres régions du Royaume.

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a souligné le souci de l’État de préserver la paix et la sécurité d’Al Hoceïma, qui n’a d’égal que sa pleine conscience de ses responsabilités de garantir les conditions d’une vie digne aux citoyens. Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que le gouvernement s’est montré compréhensif à l’égard des revendications objectives et légitimes de la population d’Al Hoceïma et a souligné ses responsabilités d'honorer tous ses engagements de développement dans la région, à travers l’amélioration du rythme de réalisation des projets de développement prévus dans le cadre du programme «Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit», en application des Hautes Orientations de S.M. le Roi
Mohammed VI.

Le Conseil de gouvernement, qui a débattu de manière profonde la question des manifestations à Al Hoceïma, a examiné un exposé du ministre de l’Intérieur sur le sujet et les efforts déployés par l’État visant à promouvoir le processus de développement dans la région, a précisé M. El Khalfi, dans un communiqué lu lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil. Cet exposé a évoqué les revendications objectives et légitimes des manifestants touchant dans leur grande majorité à leur vie quotidienne et s’inscrivant dans leur ensemble dans le cadre du programme de développement voulu par S.M. le Roi aux populations de la région, a indiqué M. El Khalfi. L'exposé du ministre de l’Intérieur a mis l’accent sur l'importance de la vigilance à l’égard de certains comportements qui visent à créer un climat de blocage social et politique, en dépit des initiatives de dialogue menées par les pouvoirs publics et certaines instances politiques, les campagnes de sensibilisation à l’importance des projets de développement programmés dans la région et la satisfaction de la majorité des revendications sociales exprimées, a-t-il fait remarquer. Suite au débat, le Conseil a réitéré le souci de tous les départements gouvernementaux de prendre toutes les mesures nécessaires pour accélérer la réalisation des projets programmés et de faire le nécessaire pour améliorer la qualité des services publics, à l’image des autres régions du Royaume, a indiqué le porte-parole du gouvernement.
Si le droit aux manifestations pacifiques est garanti à tous, il est du devoir des pouvoirs publics d’assumer leur rôle naturel de préservation de la paix et de la sécurité et de protection des vies et des biens publics et privés dans le respect total de la loi et sous la supervision de la justice, a conclu M. El Khalfi. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés