France

Le système hospitalier débordé par une épidémie de grippe

,LE MATIN
11 January 2017 - 18:25

Confrontée à l'engorgement des services hospitaliers, provoqué par une épidémie de grippe, la ministre française de la Santé a appelé mercredi à reporter les opérations non urgentes. «L'enjeu c'est de garantir qu'il y a des lits d'hospitalisation disponibles», a expliqué Marisol Touraine lors d'un point de la situation, alors que le pic de l'épidémie est attendu la semaine prochaine. Touraine a averti que le bilan de l'épidémie de grippe serait «probablement lourd». «Mais le système de santé répond présent», a-t-elle assuré. Le ministère a indiqué «réfléchir» à rendre obligatoire le vaccin contre la grippe pour les soignants. Selon les estimations, seulement 25 à 30% des soignants font le vaccin. Samedi, le ministère a diligenté une enquête pour expliquer un «évènement exceptionnel» : la mort en quinze jours de 13 pensionnaires d'un établissement pour personnes âgées dépendantes à Lyon.

72 d'entre elles sur 110 avaient contacté la grippe. Près de 627 cas graves de grippe ont été admis en réanimation depuis le 1er novembre 2016, dont 52 sont décédés, en majorité (85%) des personnes âgées de 65 ans ou plus, selon Santé publique France. Les hospitalisations pour grippe concernent particulièrement les personnes âgées : 12% ont entre 65 et 79 ans et 70% ont 80 ans ou plus. Une surmortalité hivernale record de 18.300 décès avait été enregistrée en France lors de l'hiver 2015, selon les chiffres de l'Institut de veille sanitaire.







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés