EXCLUSIF : Fonds Innov Invest

Les 50 millions de dollars de la Banque mondiale débloqués fin janvier

Moncef Ben Hayoun,LE MATIN
09 January 2017 - 17:58
Banque-mondial.jpg Ayant obtenu l'accord de principe de la Banque mondiale, le gouvernement sortant avait lancé en juillet dernier ce fonds en signant à Rabat la convention-cadre relative à sa gestion par la CCG. Ph. Kartouch

Le conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale doit se réunir le 31 janvier pour l’approbation du tant attendu prêt de 50 millions de dollars destiné au Fonds Innov Invest. Géré par la Caisse centrale de garantie, ce dispositif est dédié aux startups et aux PME de moins de 5 ans, innovantes.

Les startups innovantes peuvent se frotter les mains. Selon une source officielle proche du dossier, le conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a finalement programmé une réunion le 31 janvier pour l’approbation du tant attendu prêt de 50 millions de dollars destiné au Fonds Innov Invest. Le feu vert de l’institution de Bretton Woods pour ce financement, qu’elle avait promis au gouvernement sortant depuis 2015, était attendu pour la mi-septembre 2016 déjà. Mais il a fallu mener des études supplémentaires sur certains aspects du dossier préparé par le ministère de l’Économie et des finances, en partenariat avec le bureau de la Banque mondiale au Maroc.

Rappelons que la création de ce fonds avait été pour la première fois annoncée par Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des finances, en marge du Sommet mondial de l’entrepreneuriat (Global Entrepreneurship Summit-GES), organisé en novembre 2014 à Marrakech. Mais, le gouvernement n’a signé qu’au 1er juillet dernier à Rabat la convention-cadre relative à la gestion par la Caisse centrale de garantie (CCG), pour le compte de l’État, de ce Fonds de capital-risque dédié aux entreprises en stade d’amorçage (startups) et aux PME (moins de 5 ans) innovantes. La signature de cette convention-cadre marquait le lancement de ce fonds dont la taille cible est d'environ 500 millions de DH (l'équivalant de 50 millions de dollars), financée donc par la Banque mondiale.

Mais bien avant l’approbation officielle de ce prêt, la CCG s’est mise au travail pour activer le dispositif. La CCG planche actuellement sur la sélection des sociétés de gestion de fonds public-privé d’amorçage des startups innovantes devant être associées dans le dispositif Innov Invest. L'appel à manifestation d'intérêt (AMI) y afférent a été publié en novembre dernier.

En outre, la Caisse a lancé durant la même période, via un avis, une offre d’investissement à l’attention des sociétés de gestion gérant des fonds de capital-risque dédiés aux startups innovantes. Selon la CCG, la sélection des soumissionnaires à l’AMI et la décision d’investir dans ces fonds de capital-risque se baseront principalement sur «la qualité de l’équipe de la société de gestion, ses références, sa stratégie d’investissement et sa capacité à lever des fonds auprès des investisseurs locaux et étrangers». Globalement, les financements du fonds seront portés principalement par des véhicules de capital-risque public/privé créés suite à des appels à manifestation d’intérêts, la prise de participation dans des fonds similaires existants et par des co-investissements directs ou indirects avec des réseaux de Business Angels. Une composante «Avances/dettes» ainsi qu'une composante «Assistance technique» sont également prévues pour favoriser le développement du flux des projets à financer et compléter l'investissement en capital.

Le Fonds devra permettre le financement d'environ 100 entreprises pour la composante Equity et 300 porteurs de projet pour les composantes «Avances/dettes» et «Assistance technique». Après ces AMI et avis de lancement de l’offre d’investissement, il est envisagé que la CCG initie également l’opération de labellisation des acteurs/partenaires de l’écosystème (la prestation de mentorat et d’appuis non financiers, notamment) sur la base de cahiers des charges validés par le Comité de sélection. Les premiers instruments de financement proposés par le Fonds Innov Invest pour les startups devront être disponibles ce premier trimestre 2017, selon la CCG. 







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
24 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés