Après leur défaite lundi face à la Finlande : 0-1

Les Lions de l’Atlas en plein doute avant la Coupe d’Afrique

Abderrahman Ichi,LE MATIN
09 January 2017 - 18:38
Les-Lions-de-lAtlas-bon-b.jpg

Pour leur dernier match de préparation avant la Coupe d’Afrique des nations, les Lions de l’Atlas ne se sont pas rassurés hier, en concédant une défaite face à la Finlande (0-1), au stade Tahnoun Ben Mohamed à El Aïn City, aux Émirats arabes unis.

Avec leur star Mehdi Benatia, les hommes d’Hervé Renard ont chuté en match amical face à la Finlande (0-1). L’unique but de la rencontre a été inscrit d’une belle reprise de la tête dans le temps additionnel de la première mi-temps par Aojala. Pas rassurant, à sept jours de leur premier match en Coupe d’Afrique des nations face à la RD Congo. Face à des Finlandais bien organisés, les Lions de l’Atlas n’ont jamais réussi à trouver la faille, malgré le 3-5-2 mis en place par le sélectionneur. Les deux latéraux, à quelques rares exceptions, n’ont jamais réussi à apporter la supériorité numérique devant. Les changements opérés par Hervé Renard avec les entrées de Mehdi Carcela, Khalid Boutayeb, Marouane Da Costa et Omar El Kaddouri n’ont rien changé à la physionomie de la rencontre. L’équipe nationale, sans fil conducteur, a produit un football bâclé, tantôt en balançant des ballons devant, facilement dégagés par la défense adverse, tantôt en multipliant les mauvaises passes. Renard, qui a fait de la qualification aux quarts de finale un objectif personnel, va devoir trouver des solutions avant qu’il ne soit trop tard.

Casse-tête en attaque

Le secteur offensif des Lions de l’Atlas continue de susciter des interrogations. Hervé Renard va devoir trouver des solutions en attaque. La copie rendue par son quatuor d’attaquants face aux Finlandais n’augure de rien de positif. Youssef El Arabi, Youssef En-Nesyri, Khalid Boutayeb et Rachid Allioui ont montré leurs limites. L’absence de Soufiane Boufal et Nordin Amrabat s’est fait sentir lors de ce match. Des absences de tailles qui risquent de peser lourd sur le rendement de la sélection en Coupe d’Afrique.

La défense aux abois

La rencontre face à la Finlande a mis en évidence les lacunes de la défense des Lions de l’Atlas. La charnière centrale a été dépassée et mise en difficulté à plusieurs reprises. Elle endosse en grande partie la responsabilité de but encaissé. D’ailleurs, ce but ressemble beaucoup à celui qui a été encaissé face à la Libye. Les latéraux ne sont pas non plus une assurance tous risques. Ce chantier de la défense est capital, car pour aller loin dans une compétition, il n’y a point de salut sans une arrière-garde solide. 



Youssef En-Nesyri sorti sur blessure

L’attaquant marocain Youssef En-Nesyri a quitté ses partenaires à la 25e minute de jeu après s’être blessé. Malgré les soins qui lui ont été prodigués par le médecin de l’équipe nationale, Abderrazak Hifti, le joueur n’a pas pu reprendre sa place dans le onze de départ. On ignore encore la gravité de sa blessure. À noter que les lions de l’Atlas ont déjà perdu quatre joueurs-cadres, à savoir Younès Belhanda, Oussama Tanane, Nordin Amrabat et Soufiane Boufal.



E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
24 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés