Accompagnement

Les porteurs de projet de Safi se forment au développement personnel

Nabila Bakkass ,LE MATIN
16 Avril 2017
Les-porteurs-de-projet.jpg La formation en développement personnel a permis aux entrepreneurs d’acquérir des compétences jugées indispensables pour la gestion des projets.

La communication, la confiance en soi et la définition d’un objectif sont les trois principales compétences à développer pour la réussite d’un projet. C’est ce qui ressort d’une formation sur le développement personnel, organisée, le 11 avril dernier à Safi, par l’incubateur «Machrou3i», au profit des porteurs de projet.

L’incubateur «Machrou3i», créé dans le cadre du projet «Empowering youth through entrepreneurship» (EYEM) à l’initiative de la Near East Foundation, poursuit ses activités visant l’accompagnement post-création des jeunes porteurs de projets. Ainsi, l’incubateur a organisé, le 11 avril dernier à Safi, une formation sur le développement personnel.

Animée par Khadija El Gharbaoui, coach personnelle et professionnelle, psycho-praticienne en thérapie brève intégrative, cette formation a permis aux jeunes entrepreneurs de Safi d’acquérir des compétences jugées indispensables pour la gestion des projets. Il s’agit, en l’occurrence, de la communication, la confiance en soi et la définition d’un objectif précis à atteindre. Selon Khadija El Gharbaoui, tout porteur de projet doit développer sa communication et ses relations professionnelles, tout en évitant les malentendus et les conflits. «Il doit être capable d’écouter activement son interlocuteur, l’influencer et le convaincre de son projet», souligne l’intervenante. Une démarche qui n’est pas toujours aisée et qui requiert, pour le porteur de projet, un travail profond sur lui-même en utilisant des outils de développement personnel.

L’intervenante a également mis l’accent sur l’importance de développer la confiance en soi, et à travers trois grands piliers : «D’abord, l’intégrité ou la capacité d’être conforme à ce qu’on est réellement et à ce qu’on pense. Ensuite, la connaissance et le respect de ses vrais besoins et ne pas être emporté par les besoins des autres. Et enfin, la capacité de se connecter à ses vraies valeurs», souligne l’intervenante. Et d’ajouter que ces trois piliers permettent d’améliorer la confiance en soi qui est d’ailleurs une qualité indispensable à la réussite de projet. Autre point abordé dans cette formation, l’importance de définir un objectif précis à atteindre.

L’intervenante a rappelé dans sa présentation que l’objectif doit formuler de manière positive et définit selon la méthode SMARTE. Il doit être «Spécifique», «Mesurable», «Atteignable», «Réaliste», «Temporel» et «Écologique». Notons que l’intervenante a proposé aux participants des exercices de pratiques pour développer leurs compétences tout en soulignant que la persévérance reste le plus grand atout pour réussir un projet.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Avril 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés