Résultats 2016

Managem se rattrape sur le second semestre

,LE MATIN
16 Mars 2017
Managem-b.jpg Managem a connu au second semestre 2016 une nette progression des volumes de production.

Après un profit warning au 1er semestre, Managem a fini l'année 2016 sur un résultat net part du groupe en progression de 41%, à 289 millions de DH en 2016. Ce résultat a été tiré par les bonnes performances opérationnelles et par le rebond des cours des métaux durant le second semestre. Le groupe prévoit, par ailleurs, de procéder à une augmentation de capital d’un montant maximum d’un milliard de DH.

Bonne moisson pour Managem en 2016. Le groupe industriel à vocation minière a réalisé, l’année dernière, des profits en nette hausse. Son résultat net part du groupe (RNPG) marque un accroissement de 41%, s’élevant à de 289 millions de DH. Ce résultat a été tiré par les bonnes performances opérationnelles et par le rebond des cours des métaux au second semestre. Au cours de cette période, le RNPG a, en effet, enregistré une nette amélioration de 185 millions de DH pour s’établir à 237 millions contre 52 millions réalisés au premier semestre 2016, note le groupe, dans un communiqué faisant suite à la réunion du conseil d’administration tenue mardi dernier.
La seconde moitié de 2016 a été en fait marquée par une nette progression des volumes de production (+32% argent, +8% zinc et +4% cobalt).

Cette amélioration a également contribué, avec la reprise des cours des métaux le second semestre, à la croissance, quoique légère, du chiffre d’affaires consolidé. Cet indicateur s’établit à 4,377 milliards de DH, en progression de 1% par rapport à 2015 «grâce aux effets positifs des hausses de production de cuivre et d’argent et de la reprise des cours des métaux le second semestre, atténuant l’impact négatif de la baisse de la production d’Or à Bakoudou», explique Managem. Pour rappel, le groupe avait émis un profit warning sur ses résultats du 1er semestre 2016.
Cette reprise des cours est due au retour des bons fondamentaux pour les métaux de base et le regain de vigueur des métaux précieux suite au contexte politique américain. Ainsi, les volumes de production du cuivre par Managem et de l’argent ont augmenté 19 et 7% respectivement en 2016. Ce qui a favorisé une amélioration de l’Excédent Brut d’Exploitation qui s’est élevé à 1,488 milliard, en hausse de 5%, «suite à l’évolution positive du chiffre d’affaires et à la baisse des cash-costs et des dépenses de fonctionnement».
Suite à ses résultats, le groupe envisage la distribution d’un dividende de 21 dirhams par action au titre de l’exercice 2016.

Par ailleurs, note le top management du groupe minier, l’année 2016 a été marquée par «un bilan de recherche très positif permettant le rallongement des durées de vie de nos mines». Les principales découvertes, indique-t-il, concernent l’argent (+653 tonnes métal), le cuivre (4,5 millions de tonnes tout venant), le cobalt (3.624 tonnes métal) et le polymétallique (1,9 million de tonnes tout venant).
2016 a aussi connu la conclusion en octobre d’un accord de partenariat entre Managem et Avocet pour le développement d’un projet aurifère de grande taille, Tri-K en Guinée, la délimitation de ressources cuprifères importantes sur le projet Tizert au Maroc et la prospection et les discussions de partenariats stratégiques pour le développement des projets du groupe au Congo.
En outre, le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires d’augmenter le capital social d’un montant maximum d’un milliard de DH, en numéraire. Cette augmentation est réservée aux actionnaires actuels. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
29 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés