Divertissement

Opération séduction du parc Sindibad de Casablanca

,LE MATIN
05 Février 2017
Divertissement.jpg Le parc accueille 4.000 à 5.000 visiteurs, voire 10.000 pendant les week-ends et les vacances.

Baisse de tarification, événementiel, animations, nouveaux animaux… les gérants du parc d'attractions mettent les bouchées doubles pour répondre à la demande des clients et attirer davantage de visiteurs, sans pour autant lésiner sur les moyens, la qualité et la sécurité.

Près d'un an et demi après la réouverture du parc d'attractions emblématique de Casablanca, le top management de Sindibad a organisé, samedi, une journée portes ouvertes au profit de la presse afin de présenter un premier bilan des activités du parc et communiquer sur les améliorations réalisées et projets pour répondre aux demandes et besoins des clients. Ainsi, le parc d'attractions a accueilli près d’un demi-million de visiteurs durant l'année écoulée, et ce malgré un début plus ou moins difficile. En effet, impatients de découvrir le nouveau et unique parc d'attractions de ce genre au Maroc, les visiteurs ont rapidement exprimé leur déception et mécontentement du site, et des tarifications établies. «Avant c'était cher. Les prix n'étaient pas du tout adaptés à nos capacités financières et je pense que le rapport qualité-prix n'était pas très satisfaisant», explique Loubna, maman de deux enfants.

Consciente de cette problématique et désireuse à tout prix de satisfaire sa clientèle et répondre aux besoins de ses visiteurs, la direction du parc s'est empressée de revoir à la baisse ses prix et de mettre en place une nouvelle tarification adaptée aux Marocains, en général, et aux Casablancais, en particulier. Ainsi, depuis le 1er décembre, le prix du ticket pour une simple visite du parc et du zoo est fixé à 25 DH en semaine et 35 les weekends et jours fériés. Alors que pour profiter des attractions du parc, des bracelets sont vendus à partir de 60 DH en semaine et 75 les weekends et jours fériés. «Nous avons introduit une nouvelle tarification très accessible, afin de développer le système de revisite du parc d'attractions. En comparaison avec les parcs d'attractions en Europe, les prix que nous proposons aujourd'hui sont vraiment très bas, et ceci est volontaire parce que nous voulons le rendre accessible à tous les enfants et familles marocaines, sachant que le parc a coûté un investissement de 388 millions de DH, sans le foncier», souligne Philippe De Witte, directeur du parc.
Une initiative louable qui réjouit le public et qui porte ses fruits. Durant la journée de samedi dernier, le nombre de visiteurs a atteint les 2.000 en début d'après-midi. D'ailleurs, le parc accueille 4.000 à 5.000 visiteurs, voire 10.000 pendant les week-ends et les vacances.

Des enfants, mais aussi des adultes faisaient la queue devant les différentes attractions du parc (20 attractions mécaniques et quatre activités sportives), où les sensations fortes et l'adrénaline étaient au rendez-vous. «Nos fournisseurs sont parmi les meilleurs au monde en termes de qualité et de sécurité, nous appliquons les normes européennes. Chaque matin, les attractions sont contrôlées par les responsables techniques du site, alors que l'organisation allemande TÜV effectue, quant à elle, un contrôle annuel. La sécurité étant une de nos priorités extrêmes», insiste De Witte. Autres nouveautés et moyens d'attirer encore davantage de visiteurs, la direction du parc mise sur la clientèle professionnelle et l'événementiel. Pour cela, elle a mis en place un certain nombre de bâtiments à même d’accueillir des réunions de travail et des fêtes d'anniversaires. Elle a également mis en place des packs dédiés aux écoles pour les encourager à organiser des sorties pour leurs élèves au sein du parc. Et régulièrement, des animations thématiques sont organisées sur le site.

Étalé sur 30 hectares, Sindibad, en plus d'être un parc d'attractions, est aussi un parc animalier avec quelque 150 animaux de 30 espèces différentes et est appelé à se renforcer davantage. «Il n'est pas facile de faire venir des animaux et cela coûte extrêmement cher, mais nous comptons introduire de nouvelles espèces dans notre parc animalier», souligne le directeur du site.


Questions à Rachid Bennani, directeur général du parc Sindibad

Quel bilan dressez-vous de cette première année ?
Un an et demi, c'est une période un peu courte pour tirer des conclusions. Mais nous avons déjà une bonne idée sur l'évolution d’un parc comme celui-là. Je dirais que le bilan est positif. On a tiré beaucoup d'enseignements et on a apporté beaucoup d'améliorations. On a mis le paquet sur la qualité, mais aussi et surtout sur la sécurité. On a investi dans des attractions chères construites par les plus grands constructeurs mondiaux et nous assurons la maintenance des manèges de façon régulière et selon les normes européennes. Il ne faut pas oublier qu'avoir ce genre de parcs est une première au Maroc. Il s'agit d'un gros investissement avec une billetterie pas chère. C'est une équation difficile à résoudre. On a géré les choses de telle façon à continuer à garder le niveau de qualité qu'on a promis à nos visiteurs et nos engagements avec l’État aussi. C'est un parc qui est construit, conçu et ouvert à tous les Casablancais, quel que soit leur niveau social. Avec toutes ces contraintes-là, je pense qu'aujourd'hui on a réussi à trouver un produit qui répond à toutes les spécificités et tous les engagements et qui est apprécié par nos clients.

Quelles sont les améliorations que vous avez déjà apportées ou que vous comptez ajouter ?
On a fait beaucoup de changements pour répondre à la demande de nos clients. On a introduit une nouvelle tarification. Le ticket d'entrée permet aujourd'hui de profiter aussi des attractions. On a également mis en place des cartes d'abonnement annuel, la première à 95 DH donne un accès illimité au parc et l'autre à 295 DH permet l’accès au parc et aux attractions de manière illimitée. En outre, tout parc de ce type se doit d'apporter des changements et des améliorations tout au long de son existence. Nous avons un contrat d'exploitation de 30 ans, donc tous les deux ou trois ans on doit apporter de nouvelles attractions et de nouveaux animaux afin d'encourager les gens à continuer de venir sans se lasser. Il y a aussi le volet animation. Ainsi, pendant les périodes où on reçoit le plus de visiteurs, nous organisons des animations avec des thématiques diverses : pirates, pharaons, spider man… c'est une initiative qui plaît beaucoup à nos clients.

Quelles sont les attractions phares du parc ?
Le Serpent, sans aucun doute, c'est la fameuse montagne russe. La tyrolienne (les Hommes volants) qui fait partie des plus longues d'Afrique, elle s'étend sur 800 m au-dessus du lac. Et Aïn Rokh qui monte à 40 m d'altitude et offre une vue panoramique sur la ville. Le zoo attire aussi beaucoup de visiteurs, surtout avec des animaux comme les lions, les girafes et les tigres.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
15 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés