Musique

Oujda célèbre le 11e Festival du raï

,LE MATIN
13 Juillet 2017
Oujda-celebre-le-11e-Festival-du-rai.jpg Le Festival du raï est devenu un espace ouvert aux musiques du monde.

La capitale de l'Oriental accueille le Festival international du raï du 15 au 22 juillet. De la musique gnaouie et des rythmes hassanis sont au programme de cette édition.

La capitale de l'Oriental vibrera au rythme du raï du 15 au 22 juillet. Elle accueille pour la onzième année le Festival international du raï. Cet événement, qui attire des spectateurs du Maroc et de l'étranger, promet un programme riche et varié. «Du rap, de la musique gnaouie et des rythmes hassanis sont au programme de cette édition», indique un communiqué de l'association Oujda Arts», organisatrice de l’événement.

Le public du festival aura rendez-vous ce samedi 15 juillet sur la scène du Théâtre Mohammed VI avec la troupe «Salam Africain», l’artiste Mimoun Oujdi ainsi que la diva de la chanson de Aïta, El Hajja Hamdaouiya. La Place «Zir Ibn Atiya» accueillera le mardi 18 juillet un groupe de talents du raï, avec la participation de la diva de la chanson Hassanie Rachida Talal. La même scène accueillera le mercredi 19 juillet les 10 finalistes du concours «Raï Academie».

Les grandes soirées du festival débuteront au stade d’Honneur de la ville d’Oujda (Hay Oued Nachef), dans la soirée du jeudi 20 juillet, avec un concert de Gnawa Amine, le groupe «H-Kayne», l’artiste libanais Riad El Omr et les artistes Faysal Sghir et cheb EL Adjal. Le public aura rendez-vous lors du deuxième concert prévu le 21 juillet avec Hamid El Kasri, l’artiste Talbi One, Cheb Kader et l’artiste algérien Faudel. La clôture du festival verra la participation du maâlem «Gnawa Amine», la troupe «Tiw-Tiw», l’artiste Mouss Mahir, l’Algerino et Kader Japonais.

Ce festival anime toute la ville d’Oujda et encourage le rayonnement de la musique du raï. Il propose aussi des soirées de musiques différentes pour satisfaire tous les goûts. «Le Festival international du raï d’Oujda est devenu un rendez-vous annuel pour célébrer la musique raï. Cet événement culturel bénéficie d'un soutien considérable de diverses parties prenantes, en particulier le public», souligne Mohamed Amara, président de l'Association Oujda Arts. Et d'ajouter que l’Oriental a été depuis longtemps un espace d'échange entre les cultures et les civilisations, ainsi qu’un berceau de la musique raï et reggada, qui est l'une des composantes de l'identité marocaine.

À rappeler que le Festival du raï est devenu un espace ouvert aux musiques du monde, sachant que la région de l'Oriental a toujours été ouverte sur les différentes cultures. L’organisation de cette manifestation artistique a toujours visé la préservation de la musique ancestrale avec une attention particulière accordée à la musique de la nouvelle génération.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
14 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés