Constructeur

Plan stratégique ambitieux pour Audi

Mohamed Akisra,LE MATIN
11 Avril 2017
Constructeur-b.jpg En plus du lancement de l’A8, de nouvelles générations des modèles les plus vendus de la marque comme les Q5 et A5 seront lancées successivement en 2017.

Le constructeur allemand des véhicules premium lancera de nouvelles générations de ses principaux modèles d’ici à 2018, deux nouveaux SUV d’ici à 2019 ainsi que trois véhicules électriques d’ici à 2020.

Audi vient de définir son plan stratégique. Dans les années à venir, le constructeur allemand va renouveler de manière significative sa gamme de produits, lancer plusieurs véhicules électriques et pénétrer de nouveaux secteurs du numérique. «L’année 2016 a été une année pleine de défis pour le Groupe, mais nous l'avons terminée en réalisant des bénéfices solides liés à notre activité de base et nous disposons maintenant d’une voie tracée pour l'avenir», a indiqué Rupert Stadler, président du conseil d’administration d’Audi AG, lors de la conférence de presse annuelle.

La marque aux anneaux prévoit de lancer trois modèles électriques d’ici 2020, avant d’électrifier d’autres modèles de la gamme. Dans le cadre de son initiative de développement de l’électromobilité, elle a déjà formé, ces trois dernières années, plus de 6.000 employés aux technologies électriques haute tension. La société est également impliquée dans le développement d’une infrastructure publique de charge rapide.
Leader du développement au sein de Volkswagen Group, Audi est également en phase d’accélération dans la technologie des voitures autonomes. Sa toute nouvelle filiale Autonomous Intelligent Driving GmbH, installée à Munich, travaille sur un système pour les véhicules autonomes en ville. La technologie pourra s’appliquer aux modèles de différentes marques et sera également un élément clé pour les services de mobilité du futur comme les taxis robots. La société est ouverte à une coopération avec d’autres partenaires solides des secteurs de l’automobile et de l’informatique.

Dans le même temps, Audi travaille au développement de systèmes assistés et pilotés pour d’autres conditions de route, comme les autoroutes ou les routes de campagne. Dans la nouvelle A8, les clients pourront, pour la première fois, utiliser des fonctions de conduite automatisée de niveau 3 dans les embouteillages à des vitesses allant jusqu'à 60 km/h.
Dans les années à venir, Audi va également considérablement renouveler son portefeuille de modèles. En plus du lancement de l’A8, de nouvelles générations des modèles les plus vendus de la marque comme les Q5 et A5 seront lancés successivement en 2017. En outre, le Q2 sera disponible sur d’autres marchés internationaux. En 2018, la marque renforcera son offre haut de gamme avec la deuxième génération de l’A7. Dans le même temps, le Q8 viendra compléter la famille des SUV. Un autre nouveau modèle est prévu pour 2019 : l’Audi Q4, un véhicule pratique, compact et sportif.

Afin de soutenir sa nouvelle stratégie, Audi a lancé le programme Speed Up! «Nous pourrons ainsi continuer à améliorer de façon systématique notre process et notre rapport coût-efficacité en 2017», a indiqué Axel Strotbek, membre du conseil d’administration d’Audi AG en charge des finances et de l’informatique. «Cela nous aidera à atteindre nos objectifs de rentabilité et à générer la trésorerie dont nous avons besoin pour l’innovation et l’investissement», a-t-il ajouté.

Une année 2016 exceptionnelle

En 2016, Audi a enregistré une hausse de ses livraisons mondiales de 3,6%, avec un nouveau record de 1.867.738 véhicules livrés (1.803.246 en 2015). Les ventes unitaires ont surtout bénéficié de la forte demande des modèles Q7 et A4. Malgré un contexte de change défavorable, le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de 1,5% en 2016 pour atteindre 59.317 milliards d’euros (58.420 milliards en 2015).

«La qualité de notre activité se traduit dans la marge d’exploitation réalisée avant éléments exceptionnels, explique Strotbek. Avec un résultat de 8,2%, nous sommes dans la fourchette des prévisions qui était de 8 à 10% malgré les conditions difficiles et des coûts anticipés élevés». Le résultat de l’année précédente s’élevait à 8,8%. Le bénéfice d'exploitation avant éléments exceptionnels s'est élevé en 2016 à 4.846 milliards d'euros (5.134 milliards en 2015).
Concernant les éléments exceptionnels, le Groupe a constitué des provisions pour un montant de 1,632 milliard d’euros pour la résolution de la question des moteurs diesel V6 3.0 TDI aux États-Unis (228 millions en 2015) et 162 millions d’euros (70 millions en 2015) ont été enregistrés en éléments exceptionnels pour les airbags Takata potentiellement défectueux. Le résultat net montre un bénéfice d’exploitation de 3,052 milliards d’euros (4,836 milliards en 2015) et une marge d’exploitation de 5,1% (8,3% en 2015).

Les employés d’Audi bénéficieront encore une fois cette année des bons résultats de l’entreprise. En concertation avec le Comité central d’entreprise, les salariés rémunérés selon les accords salariaux des sites d’Ingolstadt et de Neckarsulm recevront une prime moyenne de 3.510 euros. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Avril 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés