10e édition du meeting international Mohammed VI d’athlétisme

Rabat prête à accueillir les meilleurs mondiaux

Amine Raad,LE MATIN
14 Juillet 2017
10e-edition-du-meeting-international-Mohammed-VI.jpg Ph. Archives.

La ville de Rabat accueille, ce dimanche, la 10e édition du meeting international Mohammed VI à Rabat, 10e étape de la Ligue de diamant. Au total, 45 médaillés olympiques seront dans les starting blocks. Le Maroc sera représenté par une vingtaine d'athlètes qui auront l'occasion de réaliser les minima pour les Mondiaux de Londres.

Le complexe Prince Moulay Abdellah, enceinte chargée d'histoire pour l'athlétisme marocain, abritera ce dimanche la 10e édition du meeting international Mohammed VI. Une constellation de stars olympiques rivaliseront pour les premières places. Les athlètes marocains auront bien une place, mais devront se mesurer aux meilleurs. Une occasion unique pour eux de s'exprimer à domicile en communion avec leur public. Pas moins de 20 athlètes défendront les couleurs du Maroc lors de ce meeting. Ils seront emmenés par Abdelaati Iguider, médaillé de bronze aux JO de Londres. Il y aura aussi la nouvelle garde qui tentera de décrocher les minima pour les Mondiaux de Londres.

Interrogé au sujet de la participation marocaine, le directeur technique national, Ayoub El Mendili, a souligné que cette manifestation était une excellente occasion pour les athlètes marocains de se mesurer aux stars de la discipline et signer de nouvelles performances pour la saison. «Sur les dix-huit athlètes marocains en lice au meeting, quatre seulement ont déjà disputé une épreuve Ligue de diamant ; c’est une opportunité pour ces athlètes de concourir à côté des grands noms de l’athlétisme mondial», a-t-il indiqué.

Concernant le processus de préparation des athlètes marocains, Ayoub El Mendili a expliqué que cinq centres de formation étaient à l’œuvre pour aider les athlètes marocains à préparer les échéances à venir. «Les cinq centres régionaux de formation (CRF) et l'Académie internationale Mohammed VI d'Ifrane contribuent à la formation des jeunes athlètes dont le résultat a été constaté lors de la dernière participation aux championnats d’Afrique juniors (12 médailles)», a-t-il précisé, avant d’ajouter que «chez les cadets, près de 40 athlètes des CRF ont décroché les minimas de qualification pour les championnats du monde cadets lors des différentes compétitions du calendrier fédéral». À propos de la méthodologie adoptée par la direction technique nationale, Mendili a fait savoir que le management des talents adopté par l’actuel staff technique repose sur trois piliers, en l'occurrence l’identification, le développement et l’intégration.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
11 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés