«Laylat Al Ouafae» à la Radio nationale

Rachida Talal, l’icône du Sahara marocain, reçoit un vibrant hommage

Ouafaa Bennani,LE MATIN
16 Juillet 2017
Laylat-Al-Ouafae-a-la-Radio-nationale.jpg Au cours de cette cérémonie d’hommage, les témoignages se sont succédé, célébrant les qualités de Rachida Talal, l’artiste et la femme.

C’est dans une ambiance très conviviale que la chanteuse Rachida Talal fut consacrée par la Radio nationale, en reconnaissance de son brillant parcours dans le domaine musical. Plusieurs artistes, amis et fans de Rachida étaient présents pour participer à cette célébration honorifique.

Chakib El Assimi, Haj Younès, Aziz Housni, Amal Abdelkader, Nabil El Jay, Taoufiq Bouchtiti, Ahmed Cherkani et bien d’autres étaient tous présents à «Laylat Al Ouafae» de Rachida, pour louer le talent de la chanteuse et évoquer son humanisme et sa générosité. Car tous ont vécu avec elle des moments bien particuliers qu’ils n’ont pas manqué de rappeler lors de cette soirée. Des moments qui furent au début très difficiles pour l’artiste et où elle a fait montre de ténacité et de persévérance. «J’ai connu Rachida lors de ses premiers pas dans la chanson et notre relation est restée très forte. On a même travaillé ensemble. C’est une grande artiste qui a une très belle voix. J’ai aussi vécu avec elle des temps pénibles où elle allait lâcher. Mais j’ai été là pour l’encourager et lui remonter le moral. Je ne me suis pas trompé, puisqu’elle est arrivée à faire sa place dans l’univers musical marocain et même ailleurs», témoigne l’artiste Aziz Housni.

Au cours de cette cérémonie d’hommage, les témoignages se sont succédé, célébrant les qualités de Rachida Talal, l’artiste et la femme. Elle-même a été on ne plus émue par la présence de ses amis artistes et musiciens, ainsi que d’autres personnes qui l’ont accompagnée dans sa carrière artistique. «Je suis honorée de voir tous ces beaux visages qui sont venus pour assister à mon hommage. Ceci me réchauffe le cœur et me donne plus de tonus pour aller de l’avant et continuer de travailler», souligne Rachida qui a également veillé à ce que la cérémonie ait une empreinte sahraouie, et ce en veillant à inviter la troupe Bab Assahra, dont le président n’est autre que le poète Mouloud Sellahi qui, à cette occasion, a lu un poème dédié à la chanteuse Talal, dont il s’est dit très fier pour avoir honoré la culture hassanie avec sa maitrise et son charisme. D’autres artistes ont honoré la soirée de Rachida avec des chansons, notamment Amal Abdelkader, qui a interprété une nouvelle chanson, et Nasr Mégri qui a chanté le titre «Sahraoui Maghribi». Un beau cadeau pour cette artiste qui s’est imposée avec force et abnégation, grâce à sa voix envoûtante et son fructueux répertoire de plus de 24 titres réunissant des chansons en arabe, en espagnol et en hassani.

Cette Diva du Sud est arrivée à gagner l’estime d’un large public de tous les âges et les catégories avec sa forte présence sur scène et son professionnalisme artistique. Sa participation à de nombreuses prestations aussi bien nationales qu’internationales, puis son engagement dans la sauvegarde du legs hassani lui ont valu d’être Ambassadrice du potentiel artistique sahraoui. Plusieurs hommages lui ont été rendus, ainsi que des consécrations honorifiques, comme sa nomination en tant qu'Ambassadrice de l’espoir en 2016, puis son investiture d’une mission médiatique, culturelle et artistique par l’Organisation marocaine de la citoyenneté et la défense de l'intégrité territoriale du Royaume.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
17 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés