Corée du Nord

Trump promet «le feu» et Pyongyang menace

Avec Agences,LE MATIN
09 Aout 2017
Trump-b.jpg

Donald Trump a lancé des menaces apocalyptiques contre la Corée du Nord en raison de ses ambitions militaires, lui promettant le «feu et la colère» alors que Pyongyang a dit envisager de tirer des missiles près du territoire américain de Guam. Les propos du Président américain signent une nette escalade dans la rhétorique de Washington face aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens, qui ont valu à Pyongyang une septième volée de sanctions de l'ONU le weekend dernier.

Ces déclarations semblent aussi faire écho aux menaces régulièrement proférées par le Nord qui a, par exemple, menacé lundi de transformer Séoul en «mer de flammes». «La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les États-Unis», a lancé mardi le Président américain. Des bombardiers américains B1-B basés à Guam ont survolé mardi la péninsule coréenne, ce qui «prouve», selon l'agence centrale de presse nord-coréenne KCNA, que les «impérialistes américains sont des maniaques de la guerre nucléaire». Le contexte s'était encore alourdi avec des informations du «Washington Post» sur les progrès militaires nord-coréens. Les spécialistes divergent de longue date sur les véritables capacités du Nord, en particulier à miniaturiser une tête nucléaire de façon à pouvoir la monter sur un missile. La DIA (Agence américaine du renseignement de la défense) avait émis voici quatre ans des conclusions similaires, mais elles avaient été balayées par d'autres services de renseignement. Tous sont d'accord cependant que Pyongyang avance à grands pas depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un en décembre 2011. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés