Investissements en infrastructures

Un nouveau fonds pour l’Afrique est né

Saïd Naoumi,LE MATIN
10 Aout 2017
Investissements-en-infrastructures-bn.jpg Suite aux premiers engagements, le fonds sera ouvert à d'autres investisseurs institutionnels dans les 12 mois prochains dans le but de réunir 1 milliard de dollars américains en engagements.

L’Afrique a un nouveau Fonds dédié aux infrastructures. Le nouveau dispositif se concentrera principalement sur des investissements dans les infrastructures du continent. L’objectif est de soutenir une croissance économique durable dans toute la région. Le fonds a reçu des engagements à hauteur de 550 millions de dollars de la part d'investisseurs de référence. D’une durée de 10 ans, il vise au total 10 à 15 investissements. Suite aux premiers engagements, le fonds sera ouvert à d'autres investisseurs institutionnels dans les 12 mois prochains dans le but de réunir 1 milliard de dollars américains en engagements. Le fonds sera géré par A.P. Moller Capital, qui est une filiale d'A.P. Moller Holding. Celle-ci est constituée d'une équipe dirigée par quatre associés : Kim Fejfer, Lars Reno Jakobsen, Jens Thomassen et Joe Nicklaus Nielsen.

«Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur le soutien significatif des fonds de pension danois et d'A.P. Moller Holding. Ensemble, nous allons construire et exploiter des infrastructures en Afrique, afin de soutenir le développement durable et améliorer le niveau de vie sur tout le continent. Nous allons combiner ce que l'industrie, en termes de gestion de projets et de capacités opérationnelles, et le capital-investissement, en termes de souplesse et d'intérêt, ont de mieux à offrir», déclare Kim Fejfer, associé directeur et PDG d'A.P. Moller Capital. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
11 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés