Diplomatie parlementaire

Volonté partagée de renforcer les relations «historiques» entre le Chili et le Maroc

,LE MATIN
11 January 2017 - 17:55

Les relations «historiques» entre le Chili et le Maroc sont «très bonnes» à tous les niveaux, a affirmé le ministre chilien de la Défense, Jose Antonio Gomez. Dans une déclaration à la MAP à l’issue d’une rencontre avec une délégation parlementaire marocaine conduite par le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, le responsable chilien a relevé que l’échange de visites entre les responsables du Maroc et du Chili permettra de donner un nouvel élan aux relations entre les deux pays, eu égard à leur position géographique exceptionnelle et aux positions qu’ils occupent au niveau des fora internationaux. Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc à Santiago, Kenza Elghali, ont été évoquées les grandes lignes des questions qui contribueront, à court terme, au renforcement des relations entre le Chili et le Maroc dans divers domaines, a-t-il ajouté. Le ministre a d’ailleurs souligné que des horizons prometteurs se profilent pour le développement de relations plus solides entre les deux pays, qualifiant de «très importante» sa rencontre avec la délégation parlementaire marocaine. M. Gomez a par ailleurs indiqué que son pays était «conscient du fait que le phénomène du terrorisme n’excluait personne, d’où l’adoption par le Chili de mesures sécuritaires préventives et ses efforts pour le maintien de la paix dans plusieurs zones de conflit dans le monde». «Nous sommes conscients de l’importance pour le Chili d’être qualifié pour coopérer avec d’autres pays en vue de renforcer la paix et prévenir des actes terroristes dont les civils, femmes et enfants, sont les premières victimes», a-t-il affirmé. La délégation parlementaire a entamé, lundi, une visite au Chili, dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre la Chambre des conseillers et la Chambre des députés chilienne. Cette visite, qui se poursuivra jusqu'au 13 janvier, vise à examiner les moyens à même d'élargir les horizons de partenariat entre les deux parties, outre la consécration de la concertation et la coordination autour des questions d'intérêt commun.aroc-Chili à la Chambre des conseillers.







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés