Contrôle du cancer au Moyen-Orient et en Afrique

S.A.R. la Princesse Lalla Salma préside la cérémonie de signature de plusieurs conventions de jumelage et de partenariat avec l'ALSC

,MAP
15 Janvier 2012
20120116-SAR-Lalla-Salma.jpg

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, présidente de l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), a présidé samedi à Marrakech, à l'issue de la clôture des travaux de la conférence internationale sur le contrôle du cancer au Moyen-Orient et en Afrique, la cérémonie de signature de six conventions de coopération et de partenariat entre ladite association et d'autres acteurs opérant dans ce domaine.

Ces conventions de coopération et de jumelage se veulent la concrétisation de la volonté des participants à cette conférence (12 au 14 janvier) de consolider le partenariat étroit entre les pays de l'Afrique et ceux du Moyen-Orient.

Dans ce cadre, il a été procédé à la signature d'une convention de jumelage entre le Centre d'oncologie du Roi Hussein d'Amman et le Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, avec le soutien de l'ALSC et la Fondation du Roi Hussein.
Il a été procédé également à la signature de deux autres conventions portant sur les modalités de collaboration pour la mise en commun des moyens de compétence pour lutter contre le cancer, avec le soutien de l'ALSC et du laboratoire Roche et ce, dans deux pays à savoir le Mali et la Mauritanie.

Il s'agit d'une convention de coopération entre la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille et l'ALSC, d'une convention de partenariat dans le domaine de la lutte contre le cancer entre le Mali, représenté par la Fondation pour l'enfance et l'entreprise Colina Mali, et l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, d'une autre convention de partenariat entre la Mauritanie, représentée par le Centre national d'oncologie de Nouakchott et la Ligue mauritanienne de lutte contre le cancer, et l'ALSC et, enfin, d'une convention de coopération entre la Fondation Tattali Liyali du Niger et l'ALSC.

Quant à la dernière convention portant sur la création d'une Ecole africaine d'oncologie, elle a été conclue entre l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer et le Groupe franco-africain d'oncologie pédiatrique.
Les travaux de la conférence internationale sur le contrôle du cancer au Moyen-Orient et en Afrique ont été sanctionnés par l'adoption d'un document baptisé «Appel de Marrakech ».

Ont pris part à la cérémonie de clôture de cette conférence, placé sous le thème « Quelle stratégie pour la prévention du cancer du col utérin et quelle stratégie pour la coopération et l'accès aux soins contre le cancer au Moyen-Orient et en Afrique? «, des princesses jordaniennes et des premières Dames de pays africains ainsi que d'autres personnalités nationales et internationales.



E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
08 Février 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés