Start-up

L’Astec et Microsoft s’allient pour l’innovation au Maroc

,LE MATIN
16 Novembre 2013
LAstec-et-Microsoft-sallient-pour-linnovation-au-Maroc.jpg Les start-ups du Technopark auront accès à plusieurs services de Microsoft, dont le cloud.

Les faits : L’Association des entreprises du Technopark (Astec) et Microsoft Maroc viennent de signer un partenariat pour soutenir les start-ups.

Une opportunité en or pour les start-ups du Technopark à Casablanca. Microsoft Maroc met à leur disposition son offre technologie gratuitement pendant trois ans. La firme de Bill Gates a signé le 14 novembre une convention avec l’Association des entreprises du Technopark (Astec). Les start-ups membres auront ainsi accès à plusieurs services de Microsoft, dont le cloud. «Cela devrait les encourager à innover et donner le meilleur d’elles-mêmes», indique Hicham Amadi, président de l’Astec. La valeur de ce partenariat est estimée à 30 000 dollars. «C’est un programme opérationnel à l’international que nous avons décidé de déployer auprès des start-ups marocaines», souligne Samir Benmakhlouf, directeur général de Microsoft Maroc. Les entreprises marocaines pourront donc optimiser leurs coûts en bénéficiant gracieusement de l’ensemble des produits Microsoft.

Par ailleurs, l’Astec compte lancer prochainement son Technolab. Une plateforme de partage des idées innovantes. «Le principe est que tous les jeunes chercheurs et entrepreneurs viennent partager leurs idées avec nous. Une opportunité pour eux pour les transformer en concept et par la suite en projets», explique Amadi. Les porteurs d’idées pourront en effet développer leurs idées en bénéficiant d’un accompagnement. Les idées potentiellement commercialisables seront transformées en projets. «Les porteurs d'idées n’auront pas droit à un financement, certes, mais auront un projet clés en main qu’ils pourront soumettre aux modes de financement standards qui existent sur le marché. Notre objectif est de libérer les idées de manière à ce que tous les jeunes qui ont des idées ou des ébauches de projets viennent les exprimer et explorer ainsi toutes les pistes éventuelles pour les développer. Le Technopark est à leur disposition», soutient le président de l’Astec.
C’est également un projet soutenu par Microsoft Maroc. Pour l'Association, le Technolab viendrait encourager l’innovation, car les instruments de soutien institutionnels «ne sont pas suffisants» et les jeunes n’ont pas parfois les moyens requis. «La particularité du Technolab, c’est qu’il n’y aura pas de sélection. Toutes les idées sont les bienvenues. Chacun aura le droit de soumettre son idée et peu importe si elle est bonne ou mauvaise. L’important est de l’exprimer et, qui sait, certaines idées pourraient s’avérer révolutionnaires en termes d’innovation. Les gros projets qui cartonnent aujourd’hui au niveau mondial étaient à la base de simples petites idées», argumente Abadi. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
13 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés