Marchands ambulants

L’«inquiétude» de la CCIS Tanger-Tétouan-Al Hoceima

,MAP, LE MATIN
13 Septembre 2017
CCIST__Ambulants.jpg La CCIST appelle les acteurs concernés à se mobiliser pour la lutte contre le commerce informel, qui exerce une concurrence déloyale envers les professionnels réglementés. Ph : DR

La Chambre de commerce, d'industrie et de services à Tanger-Tétouan-Al Hoceima a affirmé qu'elle suit avec «grande inquiétude» le phénomène croissant des marchands ambulants qui investissent les centres urbains de la région.

Ce phénomène est à l'origine de plusieurs problèmes, dont l'occupation des trottoirs, l'entrave à la circulation et le manque de contrôle de la qualité des produits, en plus de son impact sur la dynamique économique, a précisé la Chambre dans un communiqué parvenu à la MAP.

Le développement d'une économie saine passe essentiellement par l'organisation et la rationalisation de toutes les activités économiques et commerciales, a-t-elle souligné, appelant les acteurs concernés à assumer leur responsabilité et à appliquer la loi, ainsi qu'à intégrer les marchands ambulants dans la dynamique économique via la création de projets de développement destinés à cette catégorie sociale. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés