La CJEM, dont le bureau exécutif a été officialisé en février dernier, se veut une plateforme d'échange et d'accompagnement des jeunes entrepreneurs. « La confédération oeuvre à hisser les Junior-Entreprises au rang de partenaires stratégiques des acteurs majeurs du marché marocain et bien au-delà», explique les responsables de la CJEM. Et d'ajouter que la confédération ambitionne de devenir l'instigateur actif de prospection et d’entrepreneuriat à l’échelle nationale, africaine et internationale, sur la base des Junior-Entreprises existantes mais aussi en créant de nouvelles. 

La conférence organisé le 18 avril à Casablanca sera l'occasion pour le bureau exécutif de la CJEM de présenter sa feuille de route pour les mois à venir, ainsi que son plan d’action basé essentellement sur le développement et la créativité dans la scène entrepreneuriale professionnelle.Dans cette perspective, les responsable de la CJEM annonce que les jeunes entrepreneurs auront rendez-vous, chaque année, avec un congrè national pour développer leurs réseaux et partager leurs expériences.