Nation

Conseil de gouvernement

Augmentation à 135% des droits de douane sur l'importation du blé tendre

author LE MATIN

Le stock actuel du blé tendre s'est chiffré à 16 millions de quintaux à mi-avril 2018, soit l’équivalent de 4 mois des besoins des minoteries industrielles.

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de décret n°2.18.346 visant à augmenter les droits de douane sur l'importation du blé tendre à 135% au lieu de 30%, actuellement en vigueur, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Présenté par le ministre de l'Economie et des finances, ce projet modifiant la quotité du droit d'importation applicable au blé tendre et ses dérivés vise à augmenter ce droit à partir de la date de publication de ce décret au bulletin officiel jusqu'au 31 octobre 2018, a précisé M. El Khalfi lors d'un point de presse tenu à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.

Ce texte vise également à fixer les quantités de blés importées en déterminant le prix référentiel du blé tendre à l'importation à 360 dirhams au lieu de 255 dirhams le quintal, ce qui permettra de faciliter la commercialisation du produit local, d'assurer l'approvisionnement du marché national en blé tendre, tout en garantissant le revenu des agriculteurs, a-t-il ajouté.

Le stock actuel du blé tendre s'est chiffré à 16 millions de quintaux à mi-avril 2018, soit l’équivalent de 4 mois des besoins des minoteries industrielles. 

Services

S'inscrire à la Newsletter