En glissement annuel, la baisse des réserves internationales s’est atténuée à 3%, relève BAM, faisant savoir qu’au cours de la semaine allant du 04 au 10 janvier 2018, le dirham s’est apprécié de 0,12% par rapport à l’euro et s'est déprécié de 0,19% vis-à-vis du dollar.

Durant cette même semaine, Bank Al-Maghrib a injecté un total de 42,4 MMDH, dont 39 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et 3,2 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.

La Banque centrale indique en outre, que le taux interbancaire s’est situé lors de cette période, à 2,27% et le volume des échanges est revenu de 5,8 MMDH à 4,6 MMDH.

Lors de l'appel d'offres du 10 janvier (date de valeur le 12 janvier), BAM a injecté un montant de 36 MMDH sous forme d'avances à 7 jours. 

Revenant sur l’activité de la bourse de Casablanca au cours de cette période, la Banque centrale indique que le MASI s'est légèrement apprécié de 0,2%, portant sa performance depuis le début de l’année à 1,2%. 

BAM souligne que cette évolution hebdomadaire de l’indice de référence reflète essentiellement les appréciations des indices sectoriels des «télécommunications» de 1,4%, des «banques» et de l'«agroalimentaire» de 0,8% chacun. 

En revanche, l’indice du secteur «immobilier» s’est déprécié de 3,9%, note la même source. 

Pour ce qui est du volume global des échanges, il s’est établi à 1,6 MMDH après 2 MMDH une semaine auparavant, relève BAM, notant que sur le marché central, le montant quotidien moyen de transactions s’est chiffré à 114 millions de dirhams (MDH) contre 311,4 MDH une semaine auparavant, alors que les opérations de blocs ont atteint 992,6 MDH contre 775,1 MDH.