Dans une rencontre très disputée et applaudie par le public présent, la jeune lutteuse marocaine, âgée de 15 ans, a pris le dessus sur une championne égyptienne, ajoute la même source. 

Avant la finale, Ech-chabki, qui s’est entraînée au club de Rachad El Jadidi sous la houlette de Bouazouni Driss et Kharssani Mohammed, avait battu en série, une algérienne, une tunisienne, une nigériane et une camerounaise, a-t-on précisé.